Un appel à projets est lancé auprès des professionnels

Le Pas-de-Calais soutient les pêcheurs et la filière halieutique

Le Département du Pas-de-Calais a décidé de doter d’un million d’euros un fonds de soutien à l’ensemble de la filière halieutique (de la production à la commercialisation), de la façade maritime de Berck à Oye-Plage : pêcheurs, aquaculteurs, mareyeurs, transformateurs… Un appel à projets est lancé pour un financement qui sera versé en fin d’année ou […]

511
Vice-président du département du Pas-de-Calais en charge de l’agriculture et de la pêche, Claude Allan est aussi président du conseil consultatif du port d’Étaples.

Le Département du Pas-de-Calais a décidé de doter d’un million d’euros un fonds de soutien à l’ensemble de la filière halieutique (de la production à la commercialisation), de la façade maritime de Berck à Oye-Plage : pêcheurs, aquaculteurs, mareyeurs, transformateurs… Un appel à projets est lancé pour un financement qui sera versé en fin d’année ou au début de 2020.

«Ce dispositif complète l’action du Département, déjà à l’œuvre sur le port départemental d’Étaples, sur l’aide aux infrastructures du port de Boulogne, sur le fonds de cautionnement des achats de produits de la mer en criée, sur l’achat de produits halieutiques locaux en restauration collective et sur l’accompagnement social territorial, explique Claude Allan, vice-président du Conseil départemental. Il s’agit de renforcer à la fois l’identité littorale du Pas-de-Calais, la solidarité entre acteurs de la pêche et de l’aquaculture, et l’ancrage d’un emploi non délocalisable.»U

Ce nouveau fonds marque la volonté de la collectivité de poursuivre son soutien historique à la filière halieutique, en dépit de la disparition du cadre juridique d’intervention avec la loi NOTRé de 2015. «Nous sommes effectivement le seul département de France à avoir développé ce dispositif autonome, après deux ans de discussion avec la Région, sur la base d’un article dérogatoire de cette loi qui excluait les départements du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP). Notre participation ne se substitue pas au financement de la Région ou de l’État. Elle vient en complément.»

Les projets éligibles sont très divers – investissements à bord pour améliorer l’efficacité énergétique du bateau ou la qualité du poisson débarqué, en aquaculture ou dans la transformation pour limiter l’impact environnemental des produits… – et seront recevables dès le premier euro, à la différence du FEAMP, pour donner droit à une aide départementale (50% des dépenses, souvent majorables si l’opération est d’intérêt collectif), plafonnée à 100 000€ . Ils seront instruits par les services en octobre avant d’être validés par la Commission permanente du Département en novembre.

Le dossier est à retirer avant le 30 avril, et à déposer avant le 17 juin au Département (Mission agriculture-pêche). Tél. : 03 21 21 91 56. http://www.pasdecalais.fr/Developpement/Appels-a-projets.