SIDER inaugure son premier entrepôt régional dans le Nord

Le 4 juin, l’entreprise SIDER, appartenant au groupe bordelais Qérys, a inauguré son nouvel entrepôt régional à Marquette-lez-Lille. Spécialiste du marché du second œuvre, SIDER dispose à présent de huit entrepôts sur le territoire français et embauche 560 salariés pour un chiffre d’affaires de 169 millions d’euros. Entretien avec Marc Hippomene, directeur général de SIDER.

373
Marc Hippomene, directeur général de SIDER et du groupe Qérys.

La Gazette : Quel est votre secteur d’activité ?
Marc Hippomene : Nous sommes le leader du stock multitechnique, dont la clientèle est composée à 60% de professionnels de la construction et du bâtiment, et à 40% de gestionnaires de patrimoine telles les collectivités. Grâce à notre plateforme e-commerce et de vente à distance, nous fournissons notamment un plombier sur deux en France.

Pourquoi vous implanter dans le Nord ?

Depuis 2014, nous disposons de sept agences sur le territoire, dont Lyon, Dijon, Rennes ou encore la région parisienne. Grâce à nos commerçants itinérants, nous rayonnons partout en France, notamment dans le Nord où nous sommes implantés depuis une trentaine d’années. En effet, plus de 80% de nos ventes se font en expédition, nous sommes des VADistes. Nous avons donc déjà d’anciens clients dans le Nord qui nous connaissent très bien, mais nous n’avions encore jamais créé de comptoirs. C’est ce que l’on fait aujourd’hui avec l’inauguration de ce nouvel entrepôt régional de Marquette-lez-Lille. Aujourd’hui, l’exigence des marchés demande plus de produits, de services, de rapidité avec du retrait, du click and collect ou encore de la livraison 24 h/24.

Quelle offre supplémentaire cet entrepôt apportera-t-il à vos clients ?

Notre stratégie ? Avoir des points de stockage régionaux pour proposer des livraisons dans la journée. Jusqu’à présent, le client lillois recevait sa marchandise le lendemain de sa commande, mais aujourd’hui les exigences sont montées d’un cran. Grâce à cet entrepôt, le client pourra commander le matin et recevoir sa marchandise l’après-midi, ou avoir recours au click and collect et passer dans l’heure. Il pourra également le laisser en consigne et le récupérer le soir quand nous sommes fermés ou le week-end. L’objectif est donc améliorer l’expérience client au niveau de la mise à disposition des produits avec près de 18 000 références disponibles.

Combien de personnes avez-vous embauchées ?

Nous avons commencé le recrutement en mars. On est parti de rien et nous avons maintenant une équipe de cinq personnes. Toute l’équipe comptoir, magasin, logistique a été recrutée sur place et embauchée en CDI. On nous avait prédit des difficultés pour recruter du monde, mais finalement cela n’a pas été le cas. Notre ambition est de continuer d’évoluer dans le produit technique, d’améliorer l’entretien de l’habitat ainsi que de développer notre savoir-faire logistique.