Artisanat

La Fabrique des pieds démocratise l’artisanat

Des pieds, rien que des pieds… Mais pas n’importe lesquels. Des pieds en acier, fabriqués de façon artisanale et locale, pour customiser bureaux, tables, consoles ou étagères. Après une reconversion professionnelle, Florent Demars a créé La Fabrique des pieds en 2016, avec l’ambition de rendre le design accessible.

419
Si Florent Demars a quelque peu laissé la production de côté, il dessine l'ensemble des pieds produits. Crédit photo Laurent Depla.

C’est à Illies, à côté de l’exploitation agricole familiale, que Florent Demars a installé l’atelier et les locaux de son entreprise. Thermicien de formation, puis responsable d’un centre de formation dans le bâtiment, le jeune entrepreneur a voulu faire de sa passion un métier. «J’ai toujours aimé travailler de mes mains. Mon travail de formateur n’était pas encore assez concret à mes yeux. Après avoir récupéré un casier d’imprimerie pour le retaper, j’ai voulu lui trouver des pieds mais sans succès, hormis sur Internet et aux Etats-Unis. C’est comme cela que j’ai appris à travailler l’acier, en réalisant une table basse», se rappelle-t-il. Il met en vente quelques pieds fabriqués dans l’atelier familial sur la plateforme de vente en ligne d’articles vintage et faits main Etsy, non sans quelques difficultés au démarrage. «On est noyés parmi des centaines de boutiques, mais ensuite les ventes se sont accélérées.» Tant et si bien que Florent Demars décide d’arrêter son emploi pour se lancer, à 29 ans, dans la création de La Fabrique des pieds. En parallèle, il reprend un CAP de métallerie en formation continue. Si cette formation lui permet de consolider ses connaissances, elle est aussi l’occasion de rencontrer deux de ses futurs salariés, Diego et Kévin.

Sept salariés et des pieds qui s’exportent en Europe

Pieds en épingle, pieds en fer plat, pieds circulaires, en croix, à roulette… La Fabrique des pieds propose une soixantaine de références, déclinables en cinq coloris (noir, blanc, doré, cuivre et brut), allant de 15 à 110 cm de haut. Derrière cette fabrication, trois métalliers façonnent, soudent et bichonnent la matière pour la rendre la plus design possible. Florent Demars se fournit auprès de deux professionnels régionaux de l’acier : D’Halluin aciers à Lesquin et Dubocage® à Wambrechies. «Nous travaillons uniquement en flux tendu, avec un délai de livraison entre une et deux semaines. Même si l’acier est plus compliqué à travailler, on peut lui donner des lignes plus minimalistes, tout en gardant un côté brut.» Le dirigeant est conscient que ce qui fera sa force, c’est de proposer de l’artisanal et du sur-mesure, sans pour autant grimper en flèche côté prix. «Je suis toujours frustré de voir que les entreprises artisanales ne soient pas abordables. Je veux rendre le beau accessible à tous. Je préfère vendre plus avec une marge moins importante», avoue-t-il. La clientèle, composée à 70% de particuliers et à 30% de professionnels (architectes, décorateurs, agenceurs, artisans…), est française mais aussi européenne (Portugal, Suisse, Belgique, Allemagne…). C’est à La Fabrique des pieds que l’on doit notamment une partie de la décoration du restaurant Le Cerisier à Lille, ou encore des hôtels Le Métropole à Boulogne-sur-Mer ou Ibis à Lyon. Si la PME est très présente sur les réseaux sociaux, et notamment sur Instagram avec près de 40 000 followers, elle a eu un joli coup de pouce au démarrage de l’activité grâce à la décoratrice et architecte d’intérieure du groupe M6 Sophie Ferjiani, qui a utilisé les pieds de l’entreprise dans une dizaine de ses émissions et qui les revend dans sa boutique de Marseille, unique point de vente de La Fabrique des pieds. «Avoir des boutiques n’est pas forcément mon objectif. C’est vraiment un marché de niche. L’avantage d’une boutique en ligne, c’est qu’on peut produire au fin fond de la campagne», s’amuse Florent Demars. Et d’ailleurs, l’atelier commence à être étriqué et devrait prendre ses quartiers dans le hangar du père de Florent, agriculteur bientôt à la retraite. A partir de septembre, La Fabrique des pieds proposera également des échelles en fer plat pour réaliser des étagères sur mesure, déjà plébiscitées par des magasins de prêt-à-porter parisiens ou des fleuristes.

Parmi les clients de la Fabrique des pieds, des boutiques de prêt-à-porter.
Florent Demars, jeune entrepreneur pour qui le bien-être au travail est capital. Crédit photo Laurent Depla.