La Maillerie, entre Croix et Villeneuve d’Ascq

Deuxième vie pour un ancien site industriel

La Maillerie, futur quartier de 90 hectares à cheval sur Croix et Villeneuve d’Ascq, sur l’ancien site industriel des 3 Suisses n’est pas qu’un vaste chantier. En plaçant l’usager au cœur de leurs préoccupations, Nodi et Linkcity espèrent en faire un atout fort du quartier, entre immobilier d’entreprises, logements et activités commerciales.

Crédit photo Dhount+Bajart

Démolir un ancien site industriel tout en conservant ce qui en a fait sa force : l’unique bâtiment des 3 Suisses qui a été conservé – un entrepôt – mais délesté d’un niveau pour un meilleur confort des habitants aux alentours, accueillera à terme des bureaux, des logements, et une halle commerciale. L’ensemble des bétons a été concassé et réutilisé dans les futurs bâtiments ou les voiries, faisant de ce chantier une démolition zéro déchet. A la tête de ce projet d’envergure, l’aménageur Nodi – propriétaire du terrain – et la filiale de Bouygues Bâtiment Nord Est, Linkcity Nord-Est, qui se partagent l’aménagement, la construction et la commercialisation du site. «Notre marque de fabrique ? Travailler en étroite collaboration avec les riverains, à chaque étape du projet» rappelle Benoît Hennebelle, directeur Grand Nord chez Nodi. Les 200 premiers logements (du studio au logement familial), livrés au 1er trimestre 2021, seront répartis entre des résidences de trois, quatre et cinq étages, construites en U et donnant sur des jardins suspendus. S’y ajouteront 15 000 m2 de bureaux, une crèche et une résidence senior. Autre particularité du projet, l’implantation d’une maison médicale de 2 700 m2. Au rez-de-chaussée de ce futur bâtiment, des halles de commerces et de services, qui viendront compléter l’offre déjà existante entre la rue Jean Jaurès de Villeneuve d’Ascq et l’autre partie sur Croix, «sans entrer en concurrence avec l’offre existante», précise Benoît Hennebelle. «Nous avons un grand parti pris urbain : une voirie qui va ceinturer le quartier, le reste étant exclusivement piéton» poursuit-il, avec à terme, un chemin d’environ 1 km qui reliera la Maillerie au métro du centre-ville de Croix. Pour faire écho aux volontés de Nodi et de Linkcity Nord-Est de s’inscrire dans une démarche de développement durable, le bras de la Marque allant de Wasquehal à Croix sera entièrement réaménagé par la MEL – qui y investit 20 M€ –, afin de créer un chemin de halage plus verdoyant et permettre ainsi de laisser une part importante aux mobilités douces sur le quartier.

Jusqu’à 300 compagnons mobilisés

A terme donc, 700 logements, 8 000 m2 de résidences senior, un groupe scolaire (3ème trimestre 2021) et un hôtel (prévu mi-2022), pour aboutir à la fin du projet, vers 2023, à une zone de vie composée de 2 000 habitants et de 1 500 salariés. Labellisé BiodiverCity®, la Maillerie laisse une part importante aux espaces verts avec  15% de la surface et des plantations remplacées par des végétaux comestibles. Une trentaine d’ingénieurs planchent sur ce projet d’un investissement de près de 200 millions d’euros (dont 15 millions d’euros consacrés à la transformation du terrain), avec à terme, jusqu’à 300 compagnons sur le site, notamment dans la phase de finition. «L’histoire du site a marqué le quartier. Quand nous avons commencé la démolition, il n’était pas question de faire table rase du passé. Nous voulons un lieu avec une âme», complète Benoît Gérardin, directeur des projets urbains chez Linkcity Nord-Est. La filiale de Bouygues Bâtiment Nord Est  a aussi l’ambition d’intégrer au quartier un hôtel d’une centaine de chambres, adossé à une résidence étudiante de 100 studios.     

Des animations pour faire vivre le projet

Depuis son installation il y a un an, la Maison de Projet a organisé 150 ateliers autour de 5 000 participants, tournés vers un public familial et inter-générationnel.  L’arrivée en janvier 2019 de l’estaminet O’Stam, chef d’orchestre de l’animation du lieu, permet aussi d’accueillir des événements éphémères.