Vers l’entrepôt logistique du futur

Le groupe nordiste Log’S ambitionne d’être le spécialiste de la construction et de la gestion de sites logistiques de dernière génération.

Log'S investit 80 millions d'euros pour construire des entrepôts logistiques de dernière génération à Wattrelos.

Maubeuge, Denain, Sailly-lez-Cambrai, Louvres… Log’S a lancé ces derniers mois plusieurs chantiers de construction de nouveaux sites logistiques de dernière génération. Objectif affiché : être le n°1 de l’entrepôt du futur. Le groupe spécialiste de la prestation logistique sur mesure prévoit d’ailleurs, dans le cadre de son plan Ambition 2022, d’accroître sa surface logistique de 453 000 m2. Un objectif qui s’ajoute à celui de créer 1 500 emplois. Le tout s’inscrivant dans le respect des écosystèmes locaux où s’implante Log’s. «Nous avons décidé depuis 5 ans que tous les entrepôts devaient être respectueux de leur écosystème» se félicite Franck Grimonprez, président de Log’S.

Le groupe veut d’ailleurs montrer l’exemple avec des sites comme celui du Campus logistique Log’S à Wattrelos, sur le parc d’activité New (ancien site de la Redoute), où le chantier a été lancé en septembre. Un bâtiment logistique de 36 000 m2 doit être livré en 2020 et un autre de 96 000 m2 en 2021. Un investissement de 80 millions d’euros devant aboutir à la création de 400 emplois et à la finalisation d’un site exemplaire en matière de protection de l’environnement. « Nous pensons qu’il est tout à fait possible de développer l’économie tout en protégeant l’environnement ajoute le fondateur du groupe. Economie et écologie ne doivent pas s’opposer. Le groupe Log’S a voulu créer des sites qui respectent l’écosystème, l’environnement et la biodiversité qui les entourent».

Une démarche cohérente avec la dynamique rev3

La société a donc été vigilante, lors de l’élaboration du projet du site, à dépasser le cadre légal dans la prise en compte des problématiques de la gestion des eaux pluviales (et notamment décennales) et du traitement des eaux de voirie (filtres, noues et bassin d’infiltration). S’insérer dans un écosystème urbain, c’est aussi prendre en compte les habitants et la vie locale. Le projet a donc intégré son environnement dans sa réflexion pour ne pas impacter les riverains avec les flux de camions, les nuisances sonores et la libération d’espaces de stationnement pour les riverains.

Economie et protection de l’environnement peuvent également trouver leur sens dans une logique de création d’emplois de proximité. «Nous sommes très fiers de pouvoir contribuer au développement économique du territoire. Nous recruterons, comme toujours en priorité, des futurs collaborateurs habitants à proximité du site, affirme Franck Grimonprez. C’est dans l’ADN de notre entreprise et notre fierté !».

Un équilibre économie-écologie qui n’est, de surcroît, pas difficile à obtenir. «Nous avons l’expérience et le savoir-faire. Mais pas seulement chez nous, car c’est aussi le cas dans les bureaux d’études, dans les services des administrations et des collectivités. Beaucoup de personnes savent faire et veulent partager leur expertise pour créer l’entrepôt de l’avenir. Cette démarche est tout à fait cohérente avec la dynamique rev3 et l’échéance Lille capitale 2020 du design. Chez Log’S, nous avons la volonté de faire tous ensemble. Il faut savoir écouter les entreprises qui ont des projets, et les encadrer.»

«Il est tout à fait possible de développer l’économie tout en protégeant l’environnement» souligne Franck Grimonprez, président de Log’S.

Le groupe Log’S 

Créé en 2002 par Franck Grimonprez, Log’S est un groupe indépendant spécialisé dans la prestation logistique sur-mesure pour tous les secteurs d’activité. Son siège social est basé à Lesquin, dans le Nord. L’entreprise compte 28 sites en France pour une surface exploitée de plus de 800 000 m² d’entrepôts, emploie 2 000 collaborateurs et annonce chiffre d’affaires de 125 millions d’euros en 2018.