De l’autre côté de la frontière

Citymesh : un réseau 5G privé pour l’aéroport de Bruxelles   Citymesh, entreprise spécialisée dans le déploiement des réseaux sans fil à grande échelle, a été choisie pour équiper l’aéroport de Bruxelles du réseau 5G privé. Implantée à Oostkamp, la structure développe tant les réseaux LTE que 5G privés sur des sites tels que les […]

© Yury and Tanya

Citymesh : un réseau 5G privé pour l’aéroport de Bruxelles

© Yury and Tanya

 

Citymesh, entreprise spécialisée dans le déploiement des réseaux sans fil à grande échelle, a été choisie pour équiper l’aéroport de Bruxelles du réseau 5G privé. Implantée à Oostkamp, la structure développe tant les réseaux LTE que 5G privés sur des sites tels que les ports, les aéroports, etc. Cela lui permettra de se placer comme premier aéroport belge adoptant la technologie du 5G privé, tout en renforçant l’efficacité de sa connexion et de ses transactions. Par ailleurs, le réseau 5G privé se distingue par sa fiabilité et sa rapidité par rapport au Wifi et au 4G réparti, en principe, au sein de l’aéroport de Bruxelles-National. Les autres établissements nationaux et européens peuvent ainsi suivre le même modèle. Le réseau sera accessible à partir de la fin du mois de mars 2020.

Verisure : plus de 90 000 alertes par an à Bruxelles

Verisure, leader des alarmes pour foyers et PME en Belgique, a géré en 2019 plus de 90 000 alertes à Bruxelles. L’entreprise, qui est une filiale du groupe Securitas, s’est implantée en Belgique en 2006. Grâce à son centre de télésurveillance, la structure met en place un service permanent à destination des particuliers et des professionnels avec des produits adaptés et dotés d’une technologie avancée. L’enseigne coopère avec divers organismes susceptibles d’assurer une conformité entre le cadre légal et les besoins du marché.

Bruxelles : la profession libérale au cœur du tribunal de l’entreprise

Le tribunal de l’entreprise de Bruxelles a décidé de recruter environ 100 juges consulaires, des juges professionnels comme des personnes exerçant une profession libérale, experts sans leur domaine. Une telle décision s’explique par la nouvelle compétence de l’organisme qui statue également sur les litiges intégrant une profession libérale. Les tribunaux de neuf arrondissements judiciaires sont concernés par cette offre. Au total, il s’agit de recruter environ 400 juges consulaires. Un comité consulaire est par ailleurs mis en place pour l’étude des dossiers.

TrustUp.be : une levée de fonds de 850 000 euros

Huit cent cinquante mille euros, c’est le montant de la levée de fonds que la start-up TrustUp.be a réalisé auprès de LeanSquare, Investsud et d’autres actionnaires historiques. Grâce à ce financement, la société vise à renforcer sa croissance tout en se frayant une place primordiale dans le marché national de la rénovation. Jusqu’à présent, le nombre des personnes qui ont accédé à ses services s’élève à 10 000. L’objectif est d’encourager les Belges à investir dans divers projets de construction et de rénovation. Les clients sont choisis sur la base d’une enquête sur leur situation financière et toute autre information utile en la matière.

BeInfluence : 8 000 euros récoltés en un an

La start-up belge BeInfluence a collecté plus de 8 000 euros dans le cadre de son programme BeGood, actif depuis un an. Implantée à Bruxelles, la structure est spécialisée en matière de nano et micro-influenceurs, chargés de la publicité sur les réseaux sociaux. Elle permet aux personnes intéressées de verser une partie de leur rémunération au programme BeGood qui se charge de les reverser au profit d’organismes humanitaires. BeInfluence noue en effet des partenariats avec de grands organismes mondiaux tels que Médecins Sans Frontières, WWF, Goodplanet… L’objectif est de mettre en place un monde meilleur marqué par les principes de solidarité et d’entraide.