Projet Interreg Factory 4.0

L’industrie du futur à Industrilab

Industrilab à Méaulte (Somme) accueillait début décembre le dernier club d’entreprises transfrontalier de l’année, le projet Interreg Factory 4.0. Un après-midi au programme de l’IoT Week by CITC, cluster de l’Internet des objets dans les Hauts-de-France.

Patrick Orlans, délégué régional du Cetim, partenaire du projet Interreg Factory 4.0.

L’invité d’honneur Tarek El-Ghazawi, professeur à l’Université de Washington et expert de l‘ordinateur quantique-Intelligence artificielle, présidait l’édition 2019 de l’IoT Week by CITC, une semaine de manifestations consacrées aux innovations et aux technologies du futur dans les secteurs de l’industrie du futur, de la ville et de la société, et au cours de laquelle le projet Interreg Factory 4.0 a pu être présenté. Les entreprises ont pu échanger sur les différentes pratiques transfrontalières en termes de numérique que ce soit avec les entreprises présentes ou avec les différents intervenants.

 « Il faut viser la juste IoT avec la donnée et l’intelligence adéquate »

«Toutes les PME sont concernées»

Il s’agissait du CITC, du Cetim et du Sirris. Ce club s’adresse à des entrepreneurs, patrons de PME qui souhaitent intégrer l’intelligence artificielle, l’IoT, dans leurs process, ou encore automatiser leurs chaînes logistiques ou de production. Des thématiques telles que l’Intelligence artificielle, le machine learning et la robotique collaborative ont été abordées. «Toutes les PME sont concernées. Factory 4.0, c’est un accompagnement en trois étapes. Il y a tout d’abord un diagnostic préliminaire pour identifier les fondamentaux actuels et futurs de l’entreprise, ses facteurs clés de succès et définir un plan d’actions prioritaires. Puis un diagnostic ciblé pour affiner les plans d’actions et en déterminer les rapports coûts/bénéfices. Et enfin le suivi des plans d’actions. L’entreprise sera accompagnée pour trouver les meilleures solutions de financement existantes pour la mise en œuvre des plans d’actions. Un accès à un réseau transfrontalier de clubs d’entreprises et de démonstrateurs», explique Mathieu Klimczak, docteur-ingénieur R&D au CITC, cluster dédié à l’Internet des objets.

Accélérateur de la transformation des entreprises

Le projet transfrontalier Interreg Factory 4.0 vise à moderniser et faire gagner en compétitivité les PME transfrontalières de la région Hauts-de-France et des provinces Flandre Occidentale, du Hainaut, de Namur et du Luxembourg. Les experts Factory 4.0 accompagnent les entreprises dans leur quête de performance et leur amélioration constante dans plusieurs domaines que sont les nouvelles technologies, les process industriels, le management de l’homme ou encore l’efficacité énergétique. «Toutes les PME qui disposent d’une activité de production et leur écosystème sont concernées. L’IoT doit se mettre en œuvre sur des cas d’usage à forte valeur ajoutée. Il faut viser la juste IoT avec la donnée et l’intelligence adéquate», explique Patrick Orlans, délégué régional du Cetim, partenaire du projet qui donne accès à tout un réseau transfrontalier de clubs d’entreprises et de démonstrateurs. De quoi voir en action les possibilités de l’industrie du futur.