Spécialiste de l’IT security

Yourax coconstruit la sécurité et l’architecture informatique

Indispensable au fonctionnement de chaque structure, la sécurité reste parfois nébuleuse pour les petites structures alors qu’elles sont aussi impactées que les autres. Au-delà du coût, investir dans la sécurité reste le gage de la protection des données d’une entreprise ou d’une administration.

Yourax recherche régulièrement des compétences pour renforcer son équipe.

Il y a des créations qui ont lieu dans des garages, d’autres dans des chambres à coucher. Celle d’Éric Wien fait partie de cette deuxième catégorie : «Je me rappelle très bien que cette idée m’est venue alors que j’avais mes deux enfants dans les bras !» Un souvenir tel que le nom de l’entreprise sera une contraction des prénoms de ses deux enfants. Depuis 1996, Yourax a fait du chemin, pour atteindre la trentaine de collaborateurs, aujourd’hui installés à Roncq. La PME est spécialisée dans la mise en place de solutions informatiques dans toutes les phases de l’entreprise : conseil, audit, intégration, formation et support. Bien au-delà d’un intégrateur, Yourax mise sur un partenariat important avec ses clients, avec lesquels elle coconstruit des solutions, comme l’explique Mickael Ruvio, directeur des opérations : «Notre ADN principal ? La sécurité. Deux tiers de l’équipe sont composés d’ingénieurs sécurité. Nous proposons une gamme à 365°, en passant par le poste de travail, l’accès au data center ou à la visibilité.» Mais surtout il pointe un changement dans les modes de fonctionnement des entreprises : «Ces deux dernières années, l’IT était réservé aux personnes de l’IT. Mais aujourd’hui, les décideurs ne sont plus toujours dans la technique et ont donc besoin de s’appuyer sur des partenaires. Ils attendent qu’on leur montre le chemin.»

«Les entreprises n’imaginent pas toujours l’impact d’un manque de sécurité»

Pallier un manque de sécurité

Élément indissociable de la vie d’une entreprise, la sécurité reste parfois le parent pauvre du système informatique. À tort, comme le souligne Mickael Ruvio : «Les acteurs privés et publics prennent conscience de l’importance de la sécurité ; ils savent qu’ils sont exposés mais, parfois, ils n’en imaginent pas les impacts.» Aujourd’hui massivement diffusées, les attaques peuvent toucher tous les types d’entreprises. Et 60% des PME attaquées fermeraient dans les six mois qui suivent une cyberattaque… D’où une indispensable pédagogie auprès des PME, ETI et administrations – principaux clients de Yourax – sur la protection du système d’information. «La sécurité, c’est avant tout l’utilisateur, il y a une vraie hygiène à avoir. Certes, une entreprise n’a pas besoin de sécurité pour fonctionner, mais la perte financière est 500 à 600% plus importante à ce que peut coûter une protection. Aujourd’hui, il n’y a plus de forteresse autour de l’entreprise, tout est externalisé, mais le niveau de sécurité n’a pas toujours suivi», déplore Mickaël Ruvio. Et les entreprises qui semblent en souffrir le plus sont les PME industrielles, devenues de véritables cibles des hackers et sur lesquelles les éditeurs planchent activement pour leur proposer des solutions adéquates.

Eric Wien, fondateur de Yourax, et Mickael Ruvio, directeur des opérations.

« Pass cyber conseil » 

À l’initiative du Conseil régional, l’agence Hauts-de-France Innovation Développement a lancé un appel d’offres auprès d’entreprises régionales pour leur délivrer le « Pass cyber conseil », un diagnostic qui permet à des PME des Hauts-de-France de mettre en place des mesures de sécurité en bénéficiant de subventions. Yourax vient d’obtenir ce Pass, destiné à démocratiser la sécurité. Présent sur le FIC à l’origine, Éric Wien a pu constater la montée en puissance du salon : «Nous n’étions que quatre ou cinq entreprises, entourées de militaires ! Aujourd’hui il y a une vraie dynamique entrepreneuriale sur ces sujets.» Également centre de formation agréé, Yourax délivre des formations «à la carte» mais aussi sur ses produits, pour une meilleure adaptabilité. Si les clients sur la moitié Nord du pays représentent 70 à 75% de l’activité, Yourax s’étend également à la région parisienne et cherche constamment de nouveaux talents : «Nous avons toujours des perspectives de recrutements, mais il y a une vraie pénurie sur ces métiers», regrette Éric Wien. Un manque de compétences qui empêche parfois l’entreprise d’aller aussi loin qu’elle le souhaiterait. Parmi les projets de 2020, Yourax va miser sur ses activités de consulting (audit de sécurité, définition des axes prioritaires…) mais aussi sur l’arrivée en mars prochain d’une offre Cloud. Avec un chiffre d’affaires d’environ 7,5 M€, Yourax veut se positionner comme la brique indispensable à toute entreprise pour disposer d’une sécurité sereine.