Selon une enquête Ecostra menée en 2019

Le Channel Outlet Store, troisième outlet français

Basé sur les avis des magasins présents dans les galeries, un classement donne le centre commercial coquellois troisième au niveau national.

Franck Verschelle, président d'Advantail, et Florent Renet, directeur du centre.
Franck Verschelle, président d'Advantail, et Florent Renet, directeur du centre.

C’est une étude Ecostra, menée en 2019, qui s’appuie sur la performance des enseignes présentes dans les centres de marques. L’an dernier, la galerie commerciale a reçu 1,325 million de visiteurs, soit une hausse de 6% de sa fréquentation. Une bonne nouvelle, mais ce n’est pas tout : la croissance du chiffres d’affaires du centre outlet est à deux chiffres.

Le secret de la réussite

Comment expliquer le succès du centre outlet ? Déjà par son emplacement : non loin de Calais, le Channel Outlet Store est idéalement situé au carrefour de la Belgique et de l’Angleterre. Mais cela ne suffit bien évidemment pas. Le secret, selon Franck Verschelle, président d’Advantail, gestionnaire du centre : le travail. «Nos équipes sont formées à notre façon de travailler. Nos managers sont avant tout des commerçants. Notre métier est de faire venir le flux, celui des boutiques, de convertir.» Chacun à son poste donc. De plus, le centre a revu l’ensemble de son marketing, avec des choses plus adaptées au retail : «Nous travaillons notamment avec les bases de données, afin de mieux cibler notre marketing.» Advantail travaille par ailleurs sur le parcours client : «Le centre a 16 ans. On l’a soumis à des améliorations dans ses services, pour le confort et l’attractivité.»

La concurrence d’Internet ?

C’est l’éternel sujet pour les commerces de retail : la concurrence du Web. Au Channel Outlet Store, cette concurrence n’a pas l’air d’inquiéter outre mesure. «Les clients peuvent toucher, voir la coupe, essayer et avoir un conseil. On propose des produits comme dans une boutique de luxe.» La manière de consommer n’est pas la même non plus : «Sur Internet, le client va chercher quelque chose de précis. Chez nous, on vient plutôt flâner, voir les bonnes affaires à faire. Quoi qu’il arrive, on est sûr d’avoir 30% de remise.»

Les perspectives d’avenir

Le Channel Outlet Store peut se vanter non seulement d’attirer les marques mais aussi de les faire rester dans ses murs. «Prochainement, on va pouvoir accueillir Destock Jeans avant l’été», annonce Florent Renet, directeur du centre, glissant au passage que d’autres enseignes devraient pouvoir s’installer, «pas forcément» du textile… «On veut susciter l’intérêt des enseignes», assure la direction. Avec sa troisième place au classement des outlets, c’est mission accomplie. D’autant plus que les enseignes qui s’y sont implantées, après s’être installées, rénovent leur boutique, font des travaux d’embellissement.


Le Channel Outlet Store en chiffres

• 12% de touristes sur une année, dont 60% de Belges

• Le centre existe depuis 16 ans

• Une quarantaine d’enseignes

• En 2019, 1,325 million de visiteurs, soit +6% de fréquentation

• Zone de chalandise : 3,7 millions de personnes

• Chiffre d’affaires record, une progression à deux chiffres