De l’autre côté de la Manche

La Banque d’Angleterre prévoit une chute historique du PIB britannique La Banque d’Angleterre prévoit une chute de 14% du produit intérieur brut (PIB) britannique au cours de l’année 2020 et de 25% au deuxième trimestre. Cette dégringolade est due principalement aux circonstances économiques actuelles liées au Covid-19. Selon l’établissement bancaire, le taux de chômage devrait […]

La Banque d'Angleterre à Londres. © mbfoley

La Banque d’Angleterre prévoit une chute historique du PIB britannique

La Banque d’Angleterre prévoit une chute de 14% du produit intérieur brut (PIB) britannique au cours de l’année 2020 et de 25% au deuxième trimestre. Cette dégringolade est due principalement aux circonstances économiques actuelles liées au Covid-19. Selon l’établissement bancaire, le taux de chômage devrait atteindre 8% en 2020 et 7% en 2021. L’inflation devrait s’établir à 0,6% en 2020 et à 0,5% en 2021. Par ailleurs, la banque maintient son taux directeur à 0,1%. La Banque d’Angleterre s’attend à une hausse d’environ 15% du PIB en 2021.

Elis rachète Central Laundry

Dans le cadre de sa stratégie d’expansion au niveau international, Elis, le prestataire multiservice français offrant des solutions de location-entretien d’articles de textile, vient de finaliser l’acquisition à 100% de Central Laundry, l’entreprise britannique spécialisée dans la location et le nettoyage du linge plat dédié au secteur de la santé. Par cette opération, Elis veut renforcer sa position sur le marché britannique de la santé. Implantée en Angleterre, la structure cédée a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 4 millions de livres sterling au cours de l’année précédente. Le processus de rachat avait été lancé il y a plusieurs mois.

La Commission européenne autorise l’acquisition de Viridor

KKR, un fonds d’investissement américain, vient de recevoir l’autorisation de la direction générale de la concurrence de la Commission européenne afin d’acquérir l’entreprise britannique Viridor, spécialisée dans le recyclage, les énergies renouvelables et la gestion des déchets. En effet, la Commission a indiqué que la vente n’engendrera pas de problèmes de concurrence suite à l’absence de chevauchement horizontal ou vertical des activités des entreprises. Cependant, les actionnaires de Viridor, filiale de Pennon Group, n’ont pas encore approuvé la vente. Une assemblée générale annuelle est programmée le 25 mai prochain. Rappelons que l’enseigne britannique regroupe actuellement environ 3 000 collaborateurs.

Richard Branson cède des parts de Virgin Galactic afin de sauver Virgin Atlantic

A court de financement, l’homme d’affaires Richard Branson vient d’annoncer dans un communiqué qu’il compte céder 25 millions d’actions de Virgin Galactic, dédiée au tourisme spatial, afin de soutenir les autres filiales de Virgin Group, dont la compagnie aérienne Virgin Atlantic. Détenue à 51% par l’entrepreneur britannique, cette dernière est lourdement impactée par la crise économique causée par la pandémie du Covid-19. D’autre part, la structure, spécialisée également dans les liaisons transatlantiques vers l’Amérique du Nord, a annoncé la suppression de plus de 3 000 emplois afin de réduire ses coûts et assurer sa survie.

Virgin Atlantic dévoile son programme de vols pour l’été 2021

La compagnie aérienne britannique Virgin Atlantic vient de dévoiler son programme de vols pour l’été 2021. Elle assurera des vols vers 24 destinations, entre autres Orlando, Los Angeles, New York et Grenade, au départ des aéroports de Londres Heathrow, Manchester, Glasgow et Belfast. De plus, elle compte augmenter progressivement le nombre de ses passagers durant le deuxième trimestre de l’année en cours. Par ailleurs, les réservations pour l’été de l’année prochaine ont été ouvertes depuis le 16 mai. Virgin Atlantic, dont le siège social est situé à Crawley en Angleterre, a abandonné récemment sa base située à l’aéroport de Londres Gatwick.

BT suspend le versement de dividendes pour deux ans

BT, l’un des principaux fournisseurs mondiaux de services de télécommunications, dont le siège social est basé à Londres, vient d’annoncer, dans un communiqué de presse, la suspension des versements des dividendes pour la fin de l’exercice 2019/2020, mais aussi pour celui de 2020/2021. Cette décision a été prise afin de faire face aux conséquences économiques de la pandémie, de préservr les liquidités de l’entreprise et de protéger son bilan. BT, qui a signalé une baisse de 2% de son chiffre d’affaires, compte reprendre le versement de dividendes pour l’exercice 2021/2022 à un taux annuel qui s’élève à 7,7 pence par action.