L’enseigne Phildar reprise par son actuelle direction

Par un jugement en date du 22 septembre 2020, le tribunal de commerce de Lille Métropole a retenu l’offre de reprise portée par la direction actuelle, sous la société PP Yarns. Trois offres avaient été présentées, dont celles de Kindy et de Mondial Tissus. Quinze magasins seront conservés – sur la centaine actuelle –, soit […]

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Par un jugement en date du 22 septembre 2020, le tribunal de commerce de Lille Métropole a retenu l’offre de reprise portée par la direction actuelle, sous la société PP Yarns. Trois offres avaient été présentées, dont celles de Kindy et de Mondial Tissus. Quinze magasins seront conservés – sur la centaine actuelle –, soit 86 emplois en CDI, dont 61 au siège de Neuville-en-Ferrain. Depuis fin 2019 et l’arrivée d’Eric Vandendriessche à la direction, l’entreprise de fils à tricoter et de prêt-à-porter née au début du siècle poursuit une profonde transformation, stoppée nette par la crise de la Covid-19, contraignant la nouvelle direction à placer l’enseigne sous la protection de la Justice le 1er juillet dernier. L’offre portée par Eric Vandendriessche poursuit le plan de redressement initié en février 2020 : recentrage de la totalité des activités sur le fil à tricoter et la mercerie, arrêt complet du prêt-à-porter Phildar, lancement d’une digitalisation de l’enseigne et adoption d’une stratégie web ambitieuse, développement du négoce, pour un investissement total de 12 M€. Cet accord prévoit 163 CDI en reclassement interne au sein des enseignes Pimkie, Grain de Malice et Rouge Gorge, ainsi que la mise en œuvre de mesures de reclassement externe.