Communication

A Lille, le groupe Syneido accélère son développement

Présidé par Frédéric Clipet et dirigé par Guillaume Ruckebusch, le groupe indépendant de communication Syneido entame un important chantier : relocaliser sur un seul et même site l'ensemble de ses collaborateurs lillois. Depuis sa création, le groupe, anciennement nommé DPS, a grandi par croissance externe et vient juste de changer d'appellation.

Guillaume Ruckebusch, CEO de Syneido, et Frédéric Clipet, président.
Guillaume Ruckebusch, CEO de Syneido, et Frédéric Clipet, président.

«Faire ensemble les uns avec les autres» : en grec ancien, Syneido est porteur de sens dans l'activité globale du groupe de communication, qui se classe dans le top 5 des réseaux de communication indépendants français.

Multi-métiers et multi-secteurs d'activité sur le marché français, Syneido compte cinq sociétés : la communication globale avec DPS (Lille, Paris et Lyon) ; la communication dédiée à l'immobilier Sakara ; Les Poupées russes (stratégie de marque, brand content, training... pour les grands noms du luxe) ; le studio graphique spécialisé Pictural et l'agence social native Hobbynote.

«L'origine de notre groupe est la naissance de DPS en 1977. Depuis, nous avons grossi l'équipe, nous sommes 160 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de plus de 20 M€ en 2020», détaille Frédéric Clipet, président. Si le groupe n'a connu qu'un léger repli du chiffre d'affaires en 2020, c'est parce que ses clients – secteurs de la cosmétique, sportif, automobile, des loisirs culturels... – ont intensifié leur communication : «Après un repli généralisé, le cap a été mis sur la digitalisation et l'accélération du numérique, qu'il s'agisse des réseaux sociaux ou d'approche didactique de vente.» L'agence Les Poupées russes, spécialisée dans le luxe, n'a d'ailleurs connu aucun impact.

Du travail sur la marque à la gestion du trafic, en passant par le digital et la production de contenus, le groupe Syneido, avec ses filiales, est présent sur l'ensemble du spectre de la communication.

Un projet immobilier de 550 m2 dans le Vieux-Lille

Sur les 160 collaborateurs que compte le groupe, plus de 70 sont à Lille, répartis entre DPS et Hobbynote, l'agence qui s'occupe, entre autres, des réseaux sociaux de Roland-Garros ou du Tour de France. Ce projet d'extension de près d'1,8 million d'euros regroupera d'ici 18 mois l'ensemble des collaborateurs lillois sur 1 600 m2, comprenant un rooftop, trois terrasses... Ce mois-ci, les équipes parisiennes seront aussi regroupées place de la Madeleine dans le 8e arrondissement de Paris.

«Notre métier évolue : la dimension de conseil reprend sa place au-delà du contenu. Nous réalisons beaucoup d'accompagnement stratégique de nos clients en leur fournissant des études», explique Guillaume Ruckebusch, CEO, rejoint par Frédéric Clipet : «La publicité d'il y a 50 ans a changé ! Aujourd'hui il faut mesurer en permanence.»