De l'autre côté de la frontière

Ford ferme son usine en Belgique d’ici 2014 : 10 000 postes sur la sellette

La fermeture de l’industrie genkoise à Ford est désormais actée : 4 300 ouvriers et employés belges vont perdre leur travail d’ici 2014, mais pas seulement. L’entreprise automobile «représente près de 10 000 emplois directs et indirects» en Belgique, souligne Agoria, la fédération des industries technologiques du pays. «L’usine de Genk est maintenant la victime d’une combinaison entre la surcapacité dans un secteur touché par la crise et la concurrence» extérieure, remarque Agoria. Pour elle, rien n’a fondamentalement changé depuis la fin d’Opel Anvers en 2010.

 

Alcatel-Lucent supprime 290 emplois chez notre voisin

En juillet, le groupe avait déjà annoncé à ses 78 000 salariés la mauvaise nouvelle. L’équipementier en télécommunications Alcatel-Lucent va faire disparaître 290 postes chez les Belges, et 1 430 en France. Au total, 5 490 emplois seront supprimés dans le monde (dont 3 300 en Europe), révèle le site de L’Echo. Par cette action d’envergure, la société internationale cherche à retrouver la confiance des marchés. Côté voisin, Alcatel-Lucent emploie plus de 1 550 personnes à Anvers et environ 120 à Namur.

 

Laethem-Saint-Martin est la commune belge la plus riche

Au niveau des villes, Laethem-Saint-Martin est la plus florissante de Belgique, avec un revenu moyen supérieur à un peu plus de 50% de la moyenne nationale. Keerbergen et Hove complètent le podium. Saint-Josse-ten-Noode correspond à la commune la plus pauvre du royaume (c’est aussi la plus petite), avec un revenu moyen de 7 853 euros par habitant. C’est ce que montrent les statistiques 2010 du SPF économie parues dernièrement. On y apprend également que le travailleur belge dispose d’un revenu moyen net imposable de 15 598 euros par an.

 

Les coupures d’électricité pour défaut de paiement explosent en région wallonne

En Wallonie, le nombre de coupures d’électricité grimpe de manière affolante, selon les journaux du groupe Sud presse. A cause de défauts de paiement (et au refus du placement d’un compteur à budget), près de 6 200 Belges ont été coupés en 2011, dont environ 2 230 en période hivernale. Cela correspond à une augmentation de 77% par rapport à 2008 ! Les Wallons qui se retrouvent en situation d’infraction sont en majorité non protégés (80%) : ils ont un revenu, travaillent… mais ne gagnent pas assez d’argent pour payer leurs factures d’énergie. Le système diffère à Bruxelles où seul un juge de paix peut décider de couper l’électricité (jamais en hiver cela dit).

 

Les fraudeurs peuvent s’inquiéter en Belgique

D’après une enquête récente de L’Echo, les épargnants belges qui ont caché leur patrimoine à l’étranger vont avoir du souci à se faire. Le gouvernement suisse s’apprête à sortir dans les semaines qui arrivent un document coercitif qui forcerait les clients à régulariser leur situation fiscale en Belgique sans quoi «la relation d’affaires se clôture». Au Luxembourg, l’Association des banques et des banquiers dudit pays a déjà signé une charte qui prévoit des directives en ce sens. Et ce n’est qu’un début en Europe…

 

La fraude à l’annonce immobilière progresse côté voisin

De l’autre côté de la frontière, l’Institut professionnel des agents immobiliers (IPI) reçoit de plus en plus de plaintes pour une forme d’escroquerie à l’annonce immobilière, affirme Het Laatste Nieuws. Les fraudeurs mettent en ligne des biens locatifs à des prix défiant toute concurrence sur des sites populaires. Les candidats qui veulent visiter l’endroit doivent d’abord payer une garantie pour recevoir la clé de l’appartement ou de la maison. Mais la clé n’existe évidemment pas. Au premier semestre 2012, l’IPI a enregistré 300 réclamations et informations sur ce sujet.

 

AGENDA

 

Speed dating d’affaires au Synergy Day 2012 de Courtrai

La CCI de Bruxelles, en coopération avec la CCI Grand-Lille, vous propose d’assister au Synergy Day édition 2012. Rencontrez des entreprises de la capitale belge, de Flandre, de Wallonie et du Nord de la France sous forme d’un speed dating d’affaires (jusqu’à dix rendez-vous sur la journée !). Parmi les secteurs visés, se trouvent le textile, l’agroalimentaire, la santé, le design et bien d’autres. Un petit déjeuner et un lunch sont prévus.

Le jeudi 8 novembre, de 9h à 17h, Voka West Vlaanderen, 9a Kennedy Park, 8500 Courtrai. PAF et inscription sur www.ideta.bandito.be.

 

Zoom sur le «génie innovateur» à Kain

En Belgique, le réseau d’entreprises Coperni²C présente le «génie innovateur». L’expert Philippe Brasseur vous délivrera un exposé concret sur le management de l’innovation en suivant les stratégies créatives de grands artistes ou scientifiques comme Vinci, Picasso ou Einstein. Cet événement est organisé dans le cadre de la Semaine de la créativité 2012, mise en place par la région wallonne.

Le lundi 12 novembre, à 18h, espace Wallonie picarde, 10/201 rue du Follet, 7540 Kain. Plus d’informations sur www.creativewallonia.be.