JUNIA, un campus à la croisée des disciplines

JUNIA, l'institution qui forme depuis 1885 les «futurs dirigeants industriels», mise sur la pluridisciplinarité : les ingénieurs d'aujourd'hui doivent à la fois être scientifiques, techniques, responsables et tournés vers le futur. Partenariats auprès des entreprises, mise en valeur de la recherche, implication dans la société... JUNIA réaffirme son ancrage régional et international.

Amaury Flotat, président de JUNIA et Thierry Occre, directeur général.
Amaury Flotat, président de JUNIA et Thierry Occre, directeur général.

Il y a 10 ans, HEI (Hautes Etudes d'Ingénieur), ISEN (Institut Supérieur de l'Electronique et du Numérique) et ISA (Institut Supérieur d'Agriculture) fusionnaient pour donner naissance à Yncrea puis JUNIA en 2020. Aujourd'hui, ce sont près de 5 000 étudiants – 18% d'internationaux – et 450 salariés dont un peu moins de la moitié d'enseignants chercheurs, qui font de JUNIA la plus grande éco...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


La Gazette Nord-Pas de Calais

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne