Entretien avec Charles Basset, vice-président de l’Ordre des experts-comptables Hauts-de-France

La pénurie de collaborateurs, enjeu stratégique pour les experts-comptables

C’est l’une des principales problématiques à laquelle se heurte la profession : la pénurie de collaborateurs. Pour inverser la tendance, le Conseil national de l’Ordre des experts-comptables a élaboré une feuille de route en janvier 2021, déclinée en quatre axes prioritaires : l’alternance, l’orientation, la réorientation et la fidélisation. Rencontre avec Charles Basset, vice-président de l’Ordre des experts-comptables Hauts-de-France et président du comité Attractivité au Conseil national de l’Ordre.

Charles Basset, vice-président de l’Ordre des experts-comptables Hauts-de-France et président du comité Attractivité au Conseil national de l’Ordre.
Charles Basset, vice-président de l’Ordre des experts-comptables Hauts-de-France et président du comité Attractivité au Conseil national de l’Ordre.

La Gazette : L’alternance est une pratique déjà très répandue dans votre profession. Sur quels points allez-vous mettre l’accent pour la renforcer ? Charles Basset : C’est vrai que notre profession fait figure de modèle en matière d’alternance, avec un ascenseur social qui fonctionne également à plein régime. Mais il faut pousser le curseur encore plus loin : un jeune sur deux effectue son a...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


La Gazette Nord-Pas de Calais

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne