Une nouvelle ambition portée par la Caisse d’épargne Hauts de France

De g. à dr., Léon-Sylvain Lentenois, secrétaire du COS et président du Comité RSE/Sociétariat, Christine Goeury, Max Becherand, Yves Hubert, président du COS, François Codet, Valérie Raynaud, Alain Denizot et Michaël Kervran. Manque sur cette photo Philippe Lamblin, vice-président, président délégué du COS, en déplacement à l’étranger.
De g. à dr., Léon-Sylvain Lentenois, secrétaire du COS et président du Comité RSE/Sociétariat, Christine Goeury, Max Becherand, Yves Hubert, président du COS, François Codet, Valérie Raynaud, Alain Denizot et Michaël Kervran. Manque sur cette photo Philippe Lamblin, vice-président, président délégué du COS, en déplacement à l’étranger.

Leur projet de fusion entériné par leurs assemblées générales respectives, les Caisses d’épargne Nord France Europe et Picardie ne sont plus et ont donné naissance, le 1er mai, à la Caisse d’épargne Hauts de France, première banque à épouser les contours de la Région Hauts-de-France et deuxième Caisse d’épargne (groupe BPCE) après la Caisse d’épargne l’Ile-de-France. De g. à dr., Léon-Sylvain Lent...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


La Gazette Nord-Pas de Calais

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne