L'Audomarois pris au piège de la mono-industrie

De l’industriel au virtuel

Outre les vœux des acteurs publics, le nouveau PDG d’Arc international, Patrick Puy, a suscité l’intérêt de l’Audomarois, inquiet quant à l’avenir de l’entreprise. Si le territoire dispose d’atouts touristiques indéniables, il va devoir faire face à un grave problème social.

14
Vous devez être connectés pour visualiser cet article