A Londres, le sort de MyFerryLink en jeu

MyFerryLink espère un dénouement favorable pour Noël

Turbulences feuilletonnesques sur la Côte d’Opale. Entre Eurotunnel, sa filiale (MFL) et son prestataire (Scop des ex-SeaFrance), sans oublier le concurrent DFDS qui lorgne autant que le gestionnaire du tunnel sur le trafic transmanche, la bataille est rude. Eurotunnel fait appel devant la Competition Appeal Tribunal (CTA).

193
Vous devez être connectés pour visualiser cet article