A Calais, un nouveau retournement de situation

La Cour d’appel britannique rebat les cartes du transmanche

La mer ne reste jamais calme sur le détroit. La cour d’appel britannique a donné raison aux marins de la coopérative qui travaillent sur les navires d’Eurotunnel. Totalement inattendue, cette décision relance ou renverse le scénario de la vente des navires du transporteur ferroviaire au moment où de nouvelles offres arrivent sur le bureau de son PDG Jacques Gounon. Nouvelle vague…

23
Vous devez être connectés pour visualiser cet article