ECLIPSE MUSIQUE À DOUAI

Vendre de la bonne musique : son leitmotiv

Dans le centre-ville de Douai, Jean-Pierre Jullien vient d’ouvrir Eclipse musique, une activité de disquaire indépendant. Spécialiste de la bonne musique, il souhaite partager avec ses clients sa très bonne connaissance de la culture musicale et sa passion pour certains artistes hors du commun.Il est tombé dedans lorsqu’il était petit. Jean-Pierre Jullien avait à peine […]

D.R.
Eclipse musique contient des trésors, comme ces CD et vinyles que l’on ne trouve nulle part ailleurs.
D.R.
Eclipse musique contient des trésors, comme ces CD et vinyles que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Dans le centre-ville de Douai, Jean-Pierre Jullien vient d’ouvrir Eclipse musique, une activité de disquaire indépendant. Spécialiste de la bonne musique, il souhaite partager avec ses clients sa très bonne connaissance de la culture musicale et sa passion pour certains artistes hors du commun.
Il est tombé dedans lorsqu’il était petit. Jean-Pierre Jullien avait à peine 4 ans qu’il prenait déjà des cours de musique classique avec un professeur particulier. À 5 ans il jouait du Chopin et à 15 ans, du jazz dans un pianobar. “Je suis fan de jazz, c’est une musique qui permet une grande liberté d’action et d’improvisation.” Et il ne s’est pas arrêté là. À 17 ans, il animait ses premières émissions radio en région lyonnaise : “J’ai commencé par des petites émissions, j’y suis resté 20 ans et suis devenu directeur de la programmation…” Et de poursuivre : “Originaire de Douai, j’ai décidé de revenir dans la capitale des géants, j’ai assuré pendant 14 ans la direction d’un des deux magasins Au Temple du disque.” Cette page s’est malheureusement tournée en juin 2013, avec un licenciement économique et la fermeture du Temple du disque. “Je me suis retrouvé un peu comme orphelin. J’ai alors fait une VAE, pris des cours d’anglais et finalement décidé de me lancer et créer mon propre magasin.”
Spécialiste. En mars 2016, avec l’aide de la CCI, du Clap du Douaisis, de Douai initiatives, de la CAD et de la DRAC, Jean-Pierre Jullien dépose les statuts de la SASU Éclipse musique, une activité de disquaire indépendant. Dans sa petite boutique de la rue des Minimes, à quelques encablures de l’hôtel de ville de Douai, il propose tout ce que l’on ne trouve pas ailleurs : “Si vous cherchez de la musique commerciale que l’on trouve dans les supermarchés ou sur Amazon, pas la peine d’en chercher ici !” Par contre, il est un “spécialiste de la musique classique, de jazz, des musiques de monde, de la chanson française, de la musique d’auteur”. Brel, Brassens, Les Mauvaises Langues ou encore Alasource, Alexis HK… tous les mois, il fait découvrir des nouveautés à ses clients dans sa boutique ou via son site internet www.eclipse-musique.fr Chez Éclipse musique, on trouve des CD, mais aussi des vinyles. En effet, “il y a une forte demande pour les vinyles, ça cartonne. Les clients recherchent la pureté du son et le côté vintage”. Jean-Pierre Jullien propose également quelques DVD, des reportages sur l’art, la culture, les sciences. Des films d’auteurs russes, marocains et bien sûr français, mais aussi des curiosités que l’on ne trouve que dans des boutiques spécialisées.
Du potentiel. Jean-Pierre Jullien croit dans le potentiel de développement de l’agglomération douaisienne. D’ailleurs, il a volontairement implanté Éclipse musique à côté de la Librairie de la charpente : “Nous sommes en train de créer un pôle culturel, les clients semblent apprécier, ils viennent régulièrement.” Autre force de Jean-Pierre Jullien, il bénéficie d’une solide notoriété dans le Douaisis et dispose d’une belle cote de confiance : “J’ai toujours eu de très bons contacts avec mes clients à l’époque du Temple du disque, ils me sont restés fidèles.” Si la moyenne d’âge des clients de sa boutique est d’une quarantaine d’années, il espère également attirer des jeunes à la recherche de sons originaux, d’une musique différente. “Je connais les goûts de mes clients, c’est plus facile de les orienter, de les conseiller”, conclut le disquaire. Sa très bonne connaissance du monde de la musique lui permet de prodiguer de précieux conseils et de partager ainsi sa passion pour la musique de qualité. Jean-Pierre Jullien remet bel et bien à l’honneur la profession de disquaire indépendant, tout simplement.

Guillaume CUGIER