Un partenariat avec le tour-opérateur chinois Caissa

Les touristes chinois en région Hauts-de-France

Un partenariat entre la région Hauts-de-France et le tour-opérateur (TO) chinois Caissa, un leader du marché chinois vers l’Europe, vient d’être signé. Cet accord de coopération stratégique vise au développement de nouvelles offres touristiques personnalisées pour les groupes de format classique, les groupes attirés par le luxe et ceux souhaitant un programme sur mesure.

D.R.
La signature d’un accord de coopération stratégique entre la région Hauts-de-France et le tour-opérateur (TO) chinois Caissa, un leader du marché chinois vers l'Europe, a eu lieu récemment.

«Le tourisme en Chine était un luxe, il devient une façon de vivre». En 2015, la croissance de la 2e puissance économique mondiale s’est établie à +6,7%. Sur une population de 1,3 milliard d’habitants, la Chine compte plus de 1% d’habitants très riches (soit 13 millions d’habitants), avec une classe moyenne chinoise également en progression constante. 300 millions de Chinois ont un revenu leur permettant d’effectuer des voyages à l’étranger et près de 200 millions de retraités chinois déclarent avoir l’intention de «faire du tourisme». En 2009, on dénombrait 47 millions de touristes chinois dans le monde, ils seront 200 millions en 2020 selon l’OMT. Les Chinois sont devenus les touristes les plus dépensiers du monde depuis 2014, avec 163 milliards de dollars dépensés à l’étranger. Cette contribution aux revenus du tourisme mondial est à 13% de l’économie globale.

Dans ce contexte, le gouvernement chinois a choisi d’appuyer le secteur touristique pour accélérer l’ouverture du pays sur le monde. Intégrant que la nouvelle génération est en forte demande de consommation et de voyages, le gouvernement de Xi Jinping favorise les échanges culturels et les voyages à l’étranger de sa population. Long Yongtu, coprésident de ICC (International Capital Conference), ancien ministre du Commerce, déclare : «En Chine, il y a 20 ans, le tourisme était un luxe, aujourd’hui il devient une façon de vivre.»

  

Un levier de développement pour l’économie de la région. La taille et les perspectives de développement font du marché chinois un enjeu stratégique pour le développement de l’économie touristique régionale. Dès 2012,le Comité régional du tourisme (CRT) a internalisé la compétence culturelle chinoise en recrutant un business developer d’origine chinoise et créé avec l’Université de Picardie Jules-Verne une formation au guidage en chinois, adaptée spécifiquement aux besoins des TO. Ces rapports de confiance ont permis de fluidifier les échanges avec les TO chinois et d’accélérer la programmation de la région dans les circuits européens. En deux ans, la clientèle chinoise est devenue la 1re clientèle étrangère du Domaine de Chantilly.

Pour capter cette croissance exponentielle, le CRT va agir simultanément sur la demande (prospection permanente de voyagistes) et sur l’offre (propositions personnalisées, intégration des attentes des visiteurs chinois par les professionnels régionaux du tourisme). Plus amplement, toute opportunité de développement des échanges culturels entre les Chinois et le reste du monde facilite les investissements de la Chine dans les pays visités par ses ressortissants, ces échanges étant bien souvent les prémices d’échanges économiques à venir.

 

Une coopération déjà bien engagée. Caissa est un TO leader sur les destinations européennes pour les segments CSP + et luxe. Représentant 100 000 visiteurs chinois en Europe en 2016, dont 90% en France, le TO compte 4 000 salariés et possède son propre réseau d’agences de voyages (400 agences) et sa propre compagnie aérienne. Caissa envoie actuellement 25 groupes par mois en région Hauts-de-France, dont 7 consommant de la nuitée sur le territoire. Le coup d’envoi d’une collaboration renforcée a été donné en août lorsqu’une équipe vidéaste est venue tourner un film promotionnel de la région qui a vocation à faire le tour de la Chine grâce à une diffusion dans les salles de cinémas (réseau de 0,151 milliard de personnes en 2015), sur China Central Télévision (CCTV, 4,50 millions de téléspectateurs par jour, et CCTV9, 10 millions/ jour) et Youku, l’équivalent chinois de Youtube, avec 0,6 milliards de clics/jour.

Comme l’affirme Frédéric Leturque, président du CRT Hauts-de-France, «la Chine doit devenir un partenaire privilégié du tourisme en Hauts-de-France. Cette collaboration renforcée est en marche, mais pour qu’elle fonctionne, la région doit s’adapter aux habitudes, exigences et spécificités des touristes chinois. Cette personnalisation concerne l’accueil, les offres proposées, mais aussi la communication et bien d’autres détails qui feront la différence entre notre région et les autres. Grâce à l’accord de coopération stratégique signée avec Caissa, ce sont de nouvelles perspectives qui s’ouvrent. A nous d’en profiter».

D.R.
La signature d’un accord de coopération stratégique entre la région Hauts-de-France et le tour-opérateur (TO) chinois Caissa, un leader du marché chinois vers l'Europe, a eu lieu récemment.