À Calais, des passionnés favorisent l'émergence d'une bière

Naissance de la Grizzly Beard

C’est un cocktail inhabituel qui préside depuis quelques mois à la naissance d’une bière de caractère dans le Calaisis. L’émergence de la Grizzly Beard est la conjonction entre des passionnés de bières, un brasseur amateur avisé, un brasseur professionnel séduit, un distributeur emballé et un réseau associatif qui joue son rôle de relais amical.

1086
De G. à D., à la terrasse du Family Pub à Calais : Vincent, Laurent Duthe et Claude El-Fassi, patron de cet établissement.

Ils consomment la bière, comme il est de règle de le mentionner dès qu’il est question d’alcool, avec modération. Mais ils ne sont pas modérément passionnés ! Ce sont les membres de Calais Hop Concept, une association qui a vu le jour à Calais au cœur de l’été 2016. Son but, autour de son président Laurent Duthe, est de dénicher les bières de spécialité qui apportent un réel plaisir à la dégustation par leur qualité.

Vincent, brasseur amateur

Membre de l’association, Vincent est un personnage discret qui ne souhaite pas que son nom patronymique soit diffusé. Il vit de son métier d’informaticien et occupe ses loisirs dans le monde de la bière. Il brasse chez lui ses propres recettes depuis 2007. Les membres de l’association n’ignorent rien des recettes de Vincent et apprécient ses productions.

En mai 2017, Calais Hop Concept participe au Festibière, à la Cité Europe à Coquelles. Vincent est là et propose cinq recettes. Si quatre d’entre elles suscitent un intérêt poli, la cinquième séduit les amateurs. Et aussi les professionnels, parmi lesquels Hervé Descamps, l’un des fondateurs de la Brasserie Saint-Germain qui brasse la célèbre Page 24, et Stéphane Maxent, directeur de Planète Soif, une maison de distribution calaisienne. Tous deux sont bluffés par la qualité du produit proposé par Vincent. La manifestation n’est pas achevée qu’il est décidé que l’un la brassera dans ses ateliers et que l’autre en assurera la distribution. Quelques adaptations à la marge demandées à Vincent pour se plier aux contraintes de la fabrication artisanale plus tard, la Grizzly Beard est née. «Née pour faire partager un plaisir au sein d’une clientèle d’initiés», assure Laurent Duthe. La Grizzly Beard dégage une amertume «qui n’est pas abordable tout de suite», selon M. Duthe, mais qui s’affirme en bouche au fil de la dégustation. Vincent a aussi mis au point la Grizzly Beard Triple, plus généraliste, donc plus abordable par le grand public.

Grizzly Beard prend son envol

Le premier brassin de la Grizzly Beard a eu lieu en juillet. Le partenariat entre Calais Hop Concept et les «Toques et sans cravate», le club des restaurateurs les plus en vue de Calais, a permis la mise en place du produit dans les meilleurs établissements de la ville au cours de l’été. Début septembre, la présentation officielle aux consommateurs a eu lieu à la Kermesse de la moule organisée par les partenaires restaurateurs. Auchan, Sodiboissons, Metro, France boissons, sans oublier Planète Soif et un site internet dédié, assurent la commercialisation, en fût comme en bouteille, de la bière de Vincent sur Calais, Boulogne-sur-Mer et Saint-Omer. Il reste que cette histoire de copains passionnés devra sans doute trouver son rythme de croisière. En attendant, une «grande manifestation» autour de la Grizzly Beard est annoncée pour octobre 2018.

De g. à d., à la terrasse du Family Pub à Calais : Vincent, Laurent Duthe et Claude El-Fassi, patron de cet établissement.