Bus à haut niveau de service sur le pôle métropolitain de l’Artois

Tadao ouvre ses nouveaux dépôts

Cela fait maintenant plus de neuf mois que les travaux de mise en place des lignes du BHNS (bus à haut niveau de service) ont commencé sur le territoire du pôle métropolitain de l’Artois. Alors que la mise en service est prévue pour 2019, l’opérateur Tadao prend possession de son dépôt de Béthune.

1486
ACT'Studio
La maintenance des bus est assurée en interne par les mécaniciens Tadao.
ACT'Studio
La maintenance des bus est assurée en interne par les mécaniciens Tadao.

Avec l’ouverture de ses nouveaux dépôts, le réseau Tadao passe dans la phase visible de sa transformation vers un moyen de transport à haut niveau de service, beaucoup plus proche des besoins et attentes des usagers.
Les travaux causent beaucoup de nuisances dans les centres-villes de Liévin, Bruay, Béthune, mais aussi dans les zones d’activités, celle de Ruitz notamment. Le déploiement des nouvelles lignes du BHNS se poursuit dans l’objectif d’une mise en service en 2019.
Parallèlement au déploiement de ces nouvelles lignes, l’opérateur de transport se dote également de quatre nouveaux dépôts qui lui permettront d’offrir de meilleures conditions de travail à ses salariés tout en optimisant le fonctionnement en interne. «Les dépôts sont l’image du changement de Tadao. Ils se terminent tôt dans le chantier du BHNS, mais sont des pièces essentielles du nouveau dispositif», indiquait Jean-Christophe Gehin, directeur général de l’opérateur de transport.
Dans son programme de redéveloppement, l’opérateur a prévu la construction de quatre dépôts. Celui de Béthune est le premier à être entré en fonctionnement. Implanté au cœur de la zone d’activités Washington, il s’agit d’un dépôt satellite d’une capacité de 32 bus. «Ce dépôt a été construit en lieu et place des anciens locaux de l’entreprise Olivier transport, qui ont été complètement rénovés du sol au plafond», explique Jean-Luc Baudelet, responsable du centre.
Salle de pause, vestiaires avec douches, atelier moderne avec neuf travées permettant de stationner jusqu’à sept bus simultanément, le nouveau dépôt met l’accent sur le bien-être des salariés et la fonctionnalité.

 

ACT'Studio
Le nouveau dépôt de Béthune se veut beaucoup plus fonctionnel.

Investissements

 

Transdev, le prestataire qui a remporté l’appel d’offres concernant le développement du réseau Tadao, entreprend de très gros investissements sur le réseau. Le dépôt de Béthune, qui vient d’entrer en service, aura coûté 3,5 millions d’euros. Au total, c’est un peu plus de 26,5 millions d’euros qui seront investis dans les trois premiers dépôts.
«D’ici le printemps, c’est le dépôt de Bully-Grenay, situé sur Quadraparc, qui sera mis en service. Ce dernier est le plus gros de nos dépôts, il aura une capacité d’accueil de 100 bus, avec une possibilité d’extension à 150 bus.» Le centre principal de Quadraparc disposera de 2 000 m2 de locaux de maintenance, de 1 400 m2 d’exploitation et accueillera dans sa configuration de base 15 BHNS.
D’ici fin 2018, le dépôt d’Houdain, qui a la particularité de pouvoir accueillir les nouveaux bus à hydrogène, entrera en service à son tour. Enfin, en 2019, un dépôt sera construit à Hénin-Beaumont.
L’ouverture des dépôts s’accompagne d’investissements importants avec des équipements spécifiques et surtout l’achat et le renouvellement du parc de véhicules. «Sur l’année 2018, nous allons investir dans 68 nouveaux véhicules, ce qui représente la moitié du parc actuel (fin janvier, Tadao dispose d’un parc de 121 bus, ndlr)», précise le directeur général.

 

PEM de Béthune

 

Autre gros chantier en cours dans le Béthunois, l’ancien dépôt situé à proximité de la gare de Béthune sera transformé en pôle d’échange modulaire (PEM), «l’ancien dépôt, devenu trop petit pour accueillir l’ensemble des véhicules, (n’étant) pas adapté au BHNS».
La démolition des anciens bâtiments vient de débuter, la déconstruction sera terminée d’ici le mois de juillet. Les anciens bâtiments laisseront place à un PEM (également appelé gare routière), à double sens d’entrée et de sortie, capable d’accueillir les bus classiques et les BHNS.
Sept quais seront construits, dont deux longs adaptés aux BHNS. Ce PEM disposera de bornes qui permettront aux usagers de connaître les temps de parcours et d’attente du bus en temps réel.

Phrase en gras :

«Sur l’année 2018, nous allons investir dans 68 nouveaux véhicules, ce qui représente la moitié du parc actuel»