Wenovs à Transalley (sud de Valenciennes)

La mobilité côté semelles

Podologue de formation, Gauthier Mouveaux a créé une société qui conçoit et fabrique des semelles avec comme objectif l’innovation technique et la prévention des pathologies du sportif et du professionnel.

Kevin Delplanque, chef de projet R&D (devant l’écran), et Gauthier Mouveaux, le porteur de projet et créateur de Wenovs.

À Transalley, à côté du site universitaire du Mont-Houy, au sud de Valenciennes, les mots «mobilité» et «innovation» sont en général associés à l’automobile ou au ferroviaire. Avec Wenovs, une société par actions simplifiées créée fin 2014, Gauthier Mouveaux, un Lillois de 29 ans, s’est orienté vers le moyen de se déplacer sans doute le plus simple qui soit : les chaussures. «Au départ, explique-t-il, je suis podologue, formé aux soins des pieds et à l’appareillage. Après l’Institut de kinésithérapie podologie orthopédie de Lille (IKPO), dont je suis sorti en 2012, je me suis installé, pendant deux ans, en libéral à Croix. En parallèle, je me suis préparé à la conception de produits, à Valenciennes, dans le master ingénierie et ergonomie de l’activité physique.»

«Technologie embarquée dans la chaussure»

L’activité de Wenovs ? «Nous ne sommes pas dans le curatif ou la correction, mais dans l’innovation, la technologie embarquée dans la chaussure, c’est-à-dire la semelle.» Le premier produit, breveté, «opérationnel et commercialisé», a visé les coureurs de fond et de demi-fond, avec une semelle destinée à éviter les pathologies des membres inférieurs. L’innovation porte notamment sur les matières utilisées et assemblées qui évitent les échauffements et dont les propriétés assurent une bonne hygiène du pied. Une autre semelle, en préparation, concernera les randonneurs. Wenovs travaille aussi sur un autre marché très concurrentiel : les chaussures de sécurité pour professionnels. Gauthier Mouveaux insiste : il tient à rester dans les Hauts-de-France. La R&D et la commercialisation se font à partir de Transalley et l’outil de production, avec recours à l’impression 3D, se situe dans la Somme, près d’Abbeville. La commercialisation des produits se fait par le e-commerce. «Pour l’instant, la clientèle est 100% française, avec un tiers environ de Parisiens.» Le président de la SAS n’est pas seul. Huit associés investisseurs soutiennent aujourd’hui l’entreprise, et le jeune patron a commencé à constituer une équipe opérationnelle composée de Kevin Delplanque, chef de projet R&D et de Grégory Carre, commercial. Pour lancer Wenovs, Gauthier Mouveaux a frappé à toutes les portes : Val initiatives, Valenciennes Métropole, la Région, la Bpi, Transalley (incubateur et pépinière) et le réseau Entreprendre Hainaut dont il est lauréat 2018. Cet automne, Wenovs a des projets : étoffer l’équipe pour monter à huit personnes cette année, boucler une levée de fonds auprès d’investisseurs privés, développer l’international…