A la tête de la plus grande glacière de France

Le boulonnais Norfrigo s’installe sur le port de Dunkerque

Spécialisée dans le stockage des produits de la mer congelés, Norfrigo va implanter un nouvel entrepôt frigorifique dans le port de Dunkerque. Le futur bâtiment aura une capacité de stockage de 10 400 palettes. Entre 10 et 15 emplois devraient être créés. 

231
Une vue d'architecte du futur entrepôt de Norfrigo sur le port de Dunkerque.

Implantée à Boulogne-sur-Mer depuis 1965, Norfrigo est une entreprise familiale, spécialisée dans le stockage des produits de la mer sous température dirigée, appartenant au groupe Le Garrec. En 2015, un joint-venture avec le leader européen de la logistique du froid STEF a permis à Norfrigo d’affirmer son leadership régional sur le marché de la logistique du froid.

Norfrigo, qui exploite déjà la plus grande glacière de France (20 000 tonnes par an de marchandises stockées), a décidé de poursuivre son développement sur le port voisin de Dunkerque. D’ici 2020, l’entreprise va y implanter un entrepôt frigorifique de 48 000 m3, soit 10 400 palettes, à proximité du terminal à conteneurs (qui vient d’être agrandi avec 500 mètres de quais supplémentaires) et du poste d’inspection frontalier. Cette extension doit permettre d’absorber une partie des flux « import » de la clientèle négoce et importateurs de Norfrigo, et d’offrir un service complémentaire à celui déjà délivré à Boulogne-sur-Mer. Dans un communiqué, Antoine Le Garrec, président de la branche «pêche et service» de Norfrigo, indique que cette implantation dunkerquoise représente un «réel intérêt économique pour nos clients importateurs qui sont de plus en plus nombreux à passer par le port de Dunkerque pour leurs arrivages». Le chef d’entreprise apprécie aussi les facilités administratives offertes par le port de Dunkerque grâce à une collaboration optimale avec les services vétérinaires et les Douanes, ainsi que la fiabilité et la fluidité de ses infrastructures. «Le développement de notre entreprise permettra de sécuriser l’activité de Boulogne-sur-Mer et de diversifier son offre de services, tout en élargissant le périmètre géographique de son activité», ajoute Antoine Le Garrec.

Une vue d’architecte du futur entrepôt de Norfrigo sur le port de Dunkerque.

Des embauches à la clé

Du côté du port de Dunkerque, qui a fait du développement de la filière des produits sous température dirigée l’une de ses priorités, l’annonce de cette implantation est une très bonne nouvelle. «Nous avons pu observer depuis quelques années un intérêt plus appuyé de la part des importateurs de produits carnés et de la mer pour notre port. Nous mettons clairement un accent sur la logistique pour toutes ces filières de produits sous température dirigée, puisqu’il faut mettre les moyens en face pour les accueillir. A ce titre, nous sommes très heureux de la prochaine installation d’une société telle que Norfrigo pour accompagner cette croissance et proposer de la surface complémentaire aux acteurs qui sont déjà en place», a réagi Stéphane Raison, président du directoire de Dunkerque Port.

L’implantation de Norfrigo devrait permettre, dans un premier temps, la création de 10 à 15 emplois pour assurer son fonctionnement. Mais d’autres embauches pourraient être décidées, d’autant qu’une extension de l’entrepôt est possible si le développement de l’activité correspond aux attentes.