Retenue par l’accélérateur rev3 de Dunkerque

Volt veut s’inscrire dans la transition énergétique du territoire

Créée en 2016 à Dunkerque, la start-up Volt propose aux industriels des solutions pour alléger leur facture énergétique. Désormais prête à se déployer partout en France, elle vient d’être retenue dans la première promotion de l’accélérateur rev3, dénommé «Croissance».  

181
François Ducorney, jeune ingénieur originaire de la métropole lilloise, a choisi Dunkerque pour développer sa start-up Volt.

Volt est née d’un constat : s’il existe bien des logiciels pour analyser précisément les consommations d’énergie des industries, il n’y a pas de véritables solutions pour faire diminuer cette consommation, une fois celle-ci parfaitement identifiée. Ce constat, François Ducorney, jeune ingénieur en agronomie, est bien placé pour le faire puisqu’il travaille dans une entreprise qui développe ce type de logiciels. «Après plusieurs mois de réflexion, j’ai donc revendu les parts que j’avais dans cette entreprise et j’ai créé Volt à Dunkerque afin de proposer la solution que j’avais imaginée pour aider les industriels à faire baisser leur facture énergétique», explique-t-il.  Plus précisément, ce sont des économies d’énergie sur l’éclairage industriel que propose Volt. Comment ? En fournissant et en installant des leds ultra performantes, assorties d’une garantie pièces et main-d’œuvre de cinq ans minimum. «C’est en cela que je me démarque, affirme François Ducorney. La garantie que j’offre aux entreprises leur permet de visualiser très vite les économies qu’elles pourront réaliser puisque celles-ci ne seront pas grevées par les pannes ou les changements de leds éventuels, qui restent à ma charge. C’est donc pour elles une économie nette qui est faite sans qu’elles n’aient à faire de gros investissements.»

Un rayonnement sur toute la région

C’est la densité industrielle et le très bon accueil que lui a réservé la communauté urbaine de Dunkerque, très largement engagée dans la transition énergétique, qui a incité le jeune start-uper lillois à installer son entreprise à Dunkerque en 2016. Toutefois, François Ducorney reconnaît que, finalement, ce ne sont pas forcément les entreprises de l’agglomération qui le font vivre. «Je travaille sur l’ensemble des Hauts-de-France, beaucoup pour des PME, PMI ou des ETI du secteur du stockage et de la logistique», commente-il. Trois ans après sa création, Volt a désormais une offre et un positionnement bien définis, et ne demande qu’à passer à la vitesse supérieure. C’est la raison pour laquelle François Ducorney a candidaté à la première promotion de l’accélérateur rev3 de Dunkerque, appelé «Croissance». «J’aimerais maintenant développer mon offre sur la France entière. Pour cela, j’ai besoin d’embaucher et d’investir. Il me faut donc réussir une levée de fonds. Je pense que l’accélérateur rev3 peut réellement m’aider à atteindre mon objectif grâce au coaching personnalisé qu’il propose», apprécie-t-il. «Et puis, avoir été retenu démontre que le territoire croit en mon projet, à son utilité pour réussir la transition énergétique et à la valeur ajoutée qu’il peut lui apporter. C’est essentiel à mes yeux», conclut le jeune chef d’entreprise.