De l’autre côté de la Manche

Régression de l’activité privée au Royaume-Uni Le secteur privé au Royaume-Uni enregistre un recul de son activité économique depuis le début du mois d’août. Cette baisse est la deuxième en son genre en l’espace de trois mois seulement. Elle concerne essentiellement les secteurs de la construction et de l’industrie, et s’accompagne d’un faible progrès dans […]

161

Régression de l’activité privée au Royaume-Uni

Le secteur privé au Royaume-Uni enregistre un recul de son activité économique depuis le début du mois d’août. Cette baisse est la deuxième en son genre en l’espace de trois mois seulement. Elle concerne essentiellement les secteurs de la construction et de l’industrie, et s’accompagne d’un faible progrès dans les services de la finance, du commerce et du transport. Le produit intérieur brut a par conséquent chuté de 0,2% au 2e trimestre, ce qui a accentué les risques d’une situation économique dégradée et confirmé la méfiance éprouvée par les entreprises britanniques face aux incertitudes du Brexit.

Bourse de Londres : Marks & Spencer classé en seconde division

Marks & Spencer vient d’encaisser un mauvais coup pour sa réputation. Ne remplissant plus les critères nécessaires au classement FTSE 100, le distributeur britannique devrait rejoindre le FTSE 250. Lors de sa création en 1984, l’enseigne représentait un pilier de la Bourse londonienne. Aujourd’hui, elle quitte la 1ère division de l’indice Footsie à l’issue de sa réévaluation trimestrielle. L’action de l’entreprise aux 1 400 magasins vaut désormais environ 4 milliards d’euros, beaucoup moins que quelques années auparavant. Impactée par une concurrence acharnée ainsi que par la chute de la livre sterling, la structure est classée au 115e rang des principales capitalisations de la place et devrait fermer une centaine de magasins d’ici 2022.

Le projet de ligne à grande vitesse HS2 en retard

L’ouverture de la ligne à grande vitesse High Speed 2, dont le coût initial s’estimait à 62,4 milliards de livres, sera retardée de plusieurs années et coûtera environ une vingtaine de milliards supplémentaires. Un retard justifié par une gestion ambiguë, ainsi que par l’immensité des travaux nécessaires et leur coût énorme. Contrairement aux délais prévus, la mise en service de la première phase vers Birmingham sera ouverte entre 2028 et 2031 et la seconde vers Manchester et Leeds, entre 2035 et 2040 selon les dirigeants du projet. L’ancien président de HS2 est tenu de rendre un rapport présentant au gouvernement les futures perspectives de ce chantier.

La Grande-Bretagne accueille le Hult Prize Startup Accelerator

Comme chaque année, le Hult Prize Startup Accelerator se tiendra à Londres et plus précisément à l’Ashridge House. Il s’agit du plus grand moteur au monde pour le lancement de start-up sociales dirigées par des étudiants. Développée par Ahmed Ashkar, cette compétition d’entrepreneuriat sociale accueille annuellement 50 jeunes entreprises durant une période de six semaines. Coaching, mentoring, team building, workshop et networking leur sont alors offerts, grâce notamment à l’assistance d’experts renommés en la matière. Six organismes seront sélectionnés à la fin du programme pour participer aux finales qui se tiendront au siège des Nations unies à New York, avec au bout un chèque de 1 million de dollars.