Office de Tourisme Arras Pays d’Artois

Une marque du territoire

Frédéric Leturque, président de l’Office de tourisme Arras Pays d’Artois, et Christian Berger, directeur général, ont dévoilé l’univers de marque qui a vocation à valoriser la stratégie de développement du tourisme sur le territoire Arras Pays d’Artois, bien au-delà de la communauté urbaine d’Arras.

205
Lors de la présentation de la marque : Christian Berger, directeur général de l’Office de Tourisme Arras Pays d’Artois (à gauche), et Frédéric Leturque, président.

Fort de son expérience en tant que président du Comité régional de tourisme, Frédéric Leturque a positionné la marque Arras Pays d’Artois «qui respecte et valorise nos valeurs» dans le contexte régional – «chaque territoire construisant sa marque, ses tonalités et ses nuances» et international.

«Vous allez prendre le temps de vivre»

L’objectif affiché n’est pas un tourisme de masse mais un tourisme des valeurs que la devise «Vous allez prendre le temps de vivre» exprime. «Derrière ce concept, ce sont des mots et des expériences simples : respiration, plaisir, bien-être, patrimoine, douceur de vivre, gastronomie, etc.» La situation idéale d’Arras Pays d’Artois au cœur des Hauts-de-France autorise toutes les ambitions. «Notre territoire est de plus en plus visité et prisé, et pas seulement Arras. L’énorme travail réalisé pour le centenaire de la Première Guerre mondiale a marqué un tournant. De plus en plus d’étrangers viennent chez nous : Canadiens, Néo-Zélandais, Australiens, Belges, Néerlandais, Allemands… Des tours- opérateurs chinois s’intéressent à Arras et au Pays d’Artois parce que nous sommes devenu une vraie destination.»
Le président insiste sur «notre responsabilité collective» et le travail collectif, citant pêle-mêle «hôtels, chambres d’hôtes, gîtes, restaurants, événements, entreprises privées, collectivités, producteurs locaux, etc.» et «les produits dérivés, qui connaissent un vrai succès», opportunités à saisir pour continuer à développer l’économie locale et les emplois.

De nouveaux outils

Christian Berger a présenté la stratégie de communication «fondée sur la culture des valeurs et corrélée aux thématiques prioritaires : bien-être, mémoire, patrimoine, art de vivre français». De nouveaux outils sont mis en œuvre ou fortement relookés et actualisés.
Après l’édition en 2018 d’un guide touristique de 150 pages (édition française à 60 000 exemplaires, anglaise à 20 000 exemplaires), le magazine semestriel Lifestyle, promoteur d’un art de vivre original, est lancé en septembre. Il sera diffusé à 60 000 exemplaires, avec 1 400 points de diffusion dans un rayon de 300 km.
Le site web1 a pour ambition «de susciter le désir, faire venir, faire acheter, faciliter la préparation, accompagner pendant le séjour et partager les expériences». La communication sur les réseaux sociaux est boostée «pour inspirer, orienter vers le dispositif d’achat, convertir le client en ambassadeur». Facebook (20 000 abonnés à la page, 60% de femmes, 32% de 24 à 35 ans) est déjà très visité. Instagram (2 000 abonnés, 60% de femmes, 33% de 24 à 35 ans) est la nouvelle priorité.
Enfin, «il s’agit également d’inscrire la marque dans l’univers de l’art de vivre» avec une gamme d’accessoires d’ambiance, papeterie originale, produits du terroir, accessoires de décoration ou bijoux fantaisie.

  1. www.arraspaysdartois.com
Lors de la présentation de la marque : Christian Berger, directeur général de l’Office de tourisme Arras Pays d’Artois (à gauche), et Frédéric Leturque, président.