Energie Coop Développement lance Rise

Une Web TV made in Armentières pour promouvoir les énergies vertes

Energie Coop Développement vient de lancer une Web TV pour abolir les idées reçues sur la production d’énergies nouvelles. Créée il y a trois ans à Armentières, cette start-up accompagne les agriculteurs du nord de Paris dans leurs projets de méthanisation.

Le bureau d’études Energie Coop Développement a créé sa Web TV «Rise» fin septembre. Présente sur tous les réseaux sociaux grand public (Facebook, Twitter, Instagram et Youtube), son objectif est d’informer le plus grand monde sur les enjeux de la transition énergétique.

Mauvaises odeurs, pollution visuelle et auditive… les idées reçues sont nombreuses à propos de la production de l’énergie verte. Elles constituent même un frein pour les agriculteurs en passe de se lancer dans la méthanisation.

«Le problème, c’est qu’en France, tout le monde trouve les énergies vertes géniales mais refuse que ce soit produit trop près de chez lui. Donc il faut informer la population, notamment sur le gaz vert, pour qu’elle soit moins réfractaire à ce genre de projets», annonce Antoine De Buck, cofondateur et directeur marketing de l’entreprise.

Combattre les idées reçues

Micro-trottoirs de deux minutes, portraits vidéo, design interactifs ou encore newsletters, tous les formats sont bons pour convertir les internautes à cette énergie nouvelle battue en brèche par de nombreux clichés. «C’est le manque d’information qui engendre le rejet des habitants. Alors nous voulons vulgariser cette notion. Pas comme dans l’émission C’est pas sorcier avec Fred et Jamie, mais presque», s’amuse-t-il.

Si Energie Coop Développement prend cette problématique à bras-le-corps, c’est qu’elle se situe au cœur de son premier métier : l’accompagnement d’agriculteurs dans leur volonté de se lancer dans la méthanisation. Le bureau d’études a déjà planifié ses actions sur trois ans, pour mener à bien 30 projets rassemblant 120 exploitations. «Nous vérifions la viabilité financière, faisons l’étude de faisabilité, assurons l’accompagnement administratif… et menons les campagnes de communication pour rassembler du monde autour du projet», détaille le directeur marketing.

Trois membres de l’équipe de la start-up – sur neuf actuellement – se concentrent sur l’animation de la Web TV Rise. Leur objectif est d’atteindre les 100 000 vues pour l’ensemble des contenus publiés sur une année. Pour ce faire, un nouveau post apparaîtra sur leurs différentes pages Internet chaque semaine. «Pour le premier mois, ce sera plutôt deux fois par semaine», prévient Antoine De Buck. Ces publications ne concerneront pas seulement les Hauts-de-France, mais aussi la Bretagne et la Normandie, où Energie Coop Développement implante également son activité.

Pour se faire connaître, Rise TV compte sur le relais de ses partenaires, mais aussi sur une collaboration avec des influenceurs du monde agricole, tels qu’Hugo Lucas, de HGL Machinery, ou encore Charles-Henri Delattre, participant de l’émission L’Amour est dans le pré saison 14, et parrain de la chaîne.