Felipe Cabrera en concert à Tourcoing

Né à la Havane d’une famille de mélomanes, Felipe Cabrera reçoit une formation classique au sein du conservatoire de sa ville natale puis rejoint la formation de Gonzalo Rubalcaba comme bassiste. Il accompagne ensuite les plus grands tels Tata Guines, Frank Emilio Flynn ou le tout jeune Roberto Fonseca. Treize ans plus tard, en 1997, […]

© Karen Paulina Biswell

Né à la Havane d’une famille de mélomanes, Felipe Cabrera reçoit une formation classique au sein du conservatoire de sa ville natale puis rejoint la formation de Gonzalo Rubalcaba comme bassiste. Il accompagne ensuite les plus grands tels Tata Guines, Frank Emilio Flynn ou le tout jeune Roberto Fonseca. Treize ans plus tard, en 1997, il décide de tout recommencer, ou presque, en s’installant à Paris. Progressivement, il multiplie les sessions studio, jouant notamment avec Raul Paz puis plus tard avec Miguel Anga Diaz et Alfredo Rodriguez. Le Cubain parvient à se faire un nom et découvre d’autres univers : «En arrivant à Paris, j’ai pu jouer avec des Africains, d’autres jazzmen, avec les cultures diverses qui se trouvent en France. Sans ma formation cubaine, je n’aurais pas pu avoir ma facilité d’interaction avec tous ces styles.» Son quatrième album studio, Mirror (3D Family/MDC/PIAS), reflète le chemin parcouru par Felipe Cabrera en (ré)conciliant les multiples facettes de l’artiste. Le populaire et le savant, les racines cubaines et l’ouverture sur le monde. Entouré de Leonardo Montana au piano, Irving Acao au saxophone ténor et Lukmil Perez à la batterie, Felipe Cabrera partagera avec le public ses compositions métissées.

Concert le 21 novembre à 20h30 à la Maison Folie hospice d’Havré, 100 rue de Tournai à Tourcoing. Renseignements et réservations sur www.tourcoing-jazz-festival.com