« Eugène Onéguine » d’après Pouchkine à Calais

Pour cette adaptation théâtrale du roman de Pouchkine, Jean Bellorini reforme le quintet d’Un fils de notre temps, d’après l’œuvre éponyme d’Ödön von Horváth, et met en scène ses comédiens dans un dispositif bifrontal, donnant à entendre une œuvre qui «appelle à vivre», comme le dit son traducteur André Markowicz. Le récit suit les pas […]

© Pascal Victor-ArtComPress)

Pour cette adaptation théâtrale du roman de Pouchkine, Jean Bellorini reforme le quintet d’Un fils de notre temps, d’après l’œuvre éponyme d’Ödön von Horváth, et met en scène ses comédiens dans un dispositif bifrontal, donnant à entendre une œuvre qui «appelle à vivre», comme le dit son traducteur André Markowicz. Le récit suit les pas d’Eugène Onéguine, un esthète qui aime le luxe et la fête. Tatiana, belle jeune fille noble de la campagne, tombe amoureuse de lui, dans une forme d’intransigeance douloureuse. Il l’éconduit puis, par désœuvrement, séduit la fiancée de son meilleur ami lors d’un bal. Ce dernier, fou de douleur, le provoque en duel…

Le roman en vers d’Alexandre Pouchkine, écrit à partir de 1823, occupe une place unique dans le panthéon de la littérature russe. Entremêlant les styles, il apparaît comme un poème éclatant illuminant une culture éternelle mais aussi comme un poème lucide sur la vanité de l’existence et la perte des illusions. A travers une série de tableaux concis et vifs, le texte enveloppe les spectateurs par le biais de casques où les voix des personnages tissent chœurs et chuchotements. Auxquels s’ajoute une bande sonore et musicale, composée par Sébastien Trouvé, à partir d’extraits de l’opéra éponyme de Piotr Tchaïkovski. Un spectacle envoûtant.

© Pascal Victor-ArtComPress)

Représentations du 12 au 14 décembre au Channel, 173 boulevard Gambetta à Calais. Renseignements et réservations au 03 21 46 77 00 ou sur www.lechannel.org