De l’autre côté de la Manche

  Alstom décroche un contrat au Royaume-Uni Le constructeur ferroviaire Alstom vient de décrocher un contrat valorisé à 755 millions d’euros au Royaume-Uni. Celui-ci concerne la rénovation et la réparation des trains de la West Mainline qui relient Londres à l’Écosse. Dans le cadre de cet engagement, étalé sur une période de sept ans, les […]

 

Alstom décroche un contrat au Royaume-Uni

Le constructeur ferroviaire Alstom vient de décrocher un contrat valorisé à 755 millions d’euros au Royaume-Uni. Celui-ci concerne la rénovation et la réparation des trains de la West Mainline qui relient Londres à l’Écosse. Dans le cadre de cet engagement, étalé sur une période de sept ans, les 56 trains électriques Pendolino seront révisés. Le groupe français assurera également l’entretien d’une nouvelle flotte de trains commandée récemment auprès de Hitachi. Cela permettra la création d’une centaine d’emplois hautement qualifiés, avec la préservation des postes déjà existants dans les principaux dépôts, à savoir Glasgow, Liverpool et Manchester.

Tesco dévoile ses chiffres de Noël

Tesco a révélé les chiffres des ventes de ses magasins britanniques pour Noël : une cinquième période consécutive de croissance. En effet, le géant des supermarchés a enregistré une hausse de 0,2% au Royaume Uni. Les titres de l’enseigne ont progressé d’environ 2% sur la place londonienne. Une performance réalisée principalement grâce aux produits alimentaires. En revanche, le volume des ventes a reculé de 1,4% sur l’ensemble du groupe, notamment en Europe centrale et en Asie, pour s’établir à environ 21 milliards de livres. Sur la même période, le concurrent de la firme Marks and Spencer a subi une régression de 0,6% en Grande Bretagne.

Game s’apprête à fermer une quarantaine de magasins 

L’entreprise Game a déclaré la fermeture probable de 40 magasins sur 259 au Royaume-Uni durant les prochains mois. Cette nouvelle, qui risque certainement d’entraîner des pertes d’emplois, fait suite aux nombreux soucis financiers du détaillant de jeux vidéo au cours des dernières années. De fait, 27 boutiques sont déjà visées, notamment celles de Mansfield, Watford, Glasgow Fort, Leicester, Canterbury, Derby, Norwich Chapelfield, Lakeside. D’autres suivront dans un avenir proche. Confrontée à un marché de détail difficile, la chaîne britannique espère ainsi mettre en place un programme de rationalisation et de restructuration salvateur.

Sirius Minerals pourrait être racheté par Anglo American

Le géant minier Anglo American souhaite racheter la société Sirius Minerals pour un montant de 386 millions de livres sterling. Cette dernière construit une mine de potasse dans un parc situé au nord-est de l’Angleterre et a annoncé rechercher un partenaire stratégique pour le financement de ce projet. Pour la holding britannique, cette transaction constitue une opportunité afin de se diversifier et réduire ses actifs dans le charbon. Le 8 janvier, le cours de Sirius Minerals à la Bourse de Londres a rebondi de 34,15% alors que celui d’Anglo American a, pour sa part, régressé de 0,93%.

Liberty House réduit ses effectifs au Royaume-Uni

Le groupe Liberty House a annoncé une réduction d’effectifs dans ses activités de sidérurgie au Royaume-Uni, et ce, à cause d’une baisse de la demande d’acier au sein du marché britannique. Cette suppression concernera 355 emplois et touchera quatre sites situés dans le Yorkshire et au pays de Galles, l’objectif étant d’assurer leur pérennité sur le long terme. Appartenant au milliardaire Sanjeev Gupta, la structure prévoit aussi de développer son potentiel technologique afin de favoriser une production d’acier plus respectueuse de l’environnement. D’autre part, le britannique Tata Steel envisage également de supprimer environ 1 000 postes dans le pays. A noter que l’avenir du secteur de l’industrie sidérurgique au Royaume-Uni suscite des inquiétudes liées particulièrement à la concurrence chinoise ainsi qu’à l’impact du Brexit.