Camaïeu : le nouveau PDG dévoile son business plan

L’enseigne de prêt-à-porter féminin Camaïeu, placée en redressement judiciaire fin mai, a été reprise le 17 août dernier par la Financière immobilière bordelaise, fonds d’investissement spécialisé dans l’immobilier commercial de l’homme d’affaires Michel Ohayon. Le nouveau PDG, Wilhelm Hubner, ancien directeur général d’Auchan Retail, vise 2022 pour «remettre à l’équilibre». L’objectif est de garder 2 […]

L’enseigne de prêt-à-porter féminin Camaïeu, placée en redressement judiciaire fin mai, a été reprise le 17 août dernier par la Financière immobilière bordelaise, fonds d’investissement spécialisé dans l’immobilier commercial de l’homme d’affaires Michel Ohayon. Le nouveau PDG, Wilhelm Hubner, ancien directeur général d’Auchan Retail, vise 2022 pour «remettre à l’équilibre». L’objectif est de garder 2 619 salariés, sur les quelque 3 100, et de maintenir 511 magasins, sur les 634 existants.

122 magasins ont déjà fermé depuis la décision du tribunal de commerce de Tourcoing du 17 août, qui a cédé l’entreprise pour deux euros et les stocks pour 300.000 euros.

Le nouveau business plan dédié au redressement de l’entreprise implique l’arrêt de l’activité internationale et la sollicitation d’un prêt garanti par l’Etat de 45 millions d’euros.
La nouvelle direction veut également revoir les collections, exploiter le fichier de 6 millions de clientes, se fournir à 40% dans le bassin méditerranéen et à 60% en Asie, contre 90% de grand import actuellement, et investir 85 millions d’euros dans les trois ans sur la logistique, la rénovation des magasins et la recherche et développement.

L’accent sera d’ailleurs mis sur la vente en ligne : «L’expérience digitale sur notre site fera en sorte qu’on soit aussi performant qu’Amazon», assure Wilhelm Hubner, tout en soulignant ne pas croire «du tout au zéro physique sur ce marché-là.»

A l’automne 2021, des coins Camaïeu devraient être présents dans les 22 Galeries Lafayette, gérées par la FIB et Michel Ohayon.