Entretien avec Sandrine Delory, directrice générale de la Prospérité Fermière Ingredia à Arras

«La RSE est dans les gènes des éleveurs de La Prospérité Fermière»

Depuis 2015, la stratégie de différenciation du groupe coopératif Prospérité Fermière Ingredia à
Arras est ancrée sur deux piliers majeurs: la responsabilité (RSE) et l’innovation, pour créer de la performance partagée par toute la filière, du producteur au consommateur. Entretien avec Sandrine Delory, directrice générale de la coopérative.

Sandrine Delory, directrice générale de la Prospérité Fermière Ingredia à Arras.

Quels sont les clés de la mise en œuvre de la RSE dans votre groupe ?
La RSE est dans les gènes des éleveurs de La Prospérité Fermière depuis sa création en 1949. Ils entretiennent les paysages des Hauts-de-France et les pâturages des campagnes du Boulonnais, du Ternois, des Flandres et de l’Artois depuis 70 ans. C’est aussi dans les gènes des équipes d’Ingredia, la première en région à avoir installé une chaudière biomasse.
Baptisée Via Lacta, notre démarche RSE avec son ambition «Mieux nourrir la planète» vient d’être inscrite dans les statuts du groupe lors de l’assemblée générale du 18 septembre. Cette charte RSE est devenue rapidement la colonne vertébrale du groupe et qui fait le lien entre son origine régional, en mettant en valeur nos adhérents, nos équipes, notre terroir, et notre positionnement mondial en offrant plus de qualité à nos clients et en répondant dans le même temps à leurs attentes sociétales Notre démarche s’articule ainsi autour de 3 grands piliers : rechercher et cultiver les valeurs du lait, garantir l’épanouissement humain, et préserver la planète.

Vous pouvez développer succinctement ces trois piliers ?
Rechercher et cultiver les valeurs du lait, symbolisé par la goutte de lait dans notre label Via Lacta, il s’agit de développer une qualité nutritionnelle du lait en accord avec la nature, un process non dénaturant pour tirer le meilleur des constituants du lait dans leur forme native et garder leurs propriétés et bénéfices. Pour garantir l’épanouissement humain, symbolisé par le sourire dans le label, Ingredia, fortement ancrée sur son territoire et employant indirectement 3 500 personnes en Hauts-de-France, propose à ses agriculteurs coopérateurs un modèle économique humain et durable. Pour accompagner la nouvelle génération de producteurs laitiers, le groupe garantit un volume de lait rémunéré à ses jeunes producteurs, et les aide financièrement et les accompagne lors de leur installation.
La préservation de la planète, symbolisée par l’arbre dans le label, il s’agit par une production laitière durable et une attention à tous les maillons de la chaîne de production de réduire son impact sur l’environnement. De très nombreuses actions sont mises en œuvre : 750 ha de prairies maintenus, collecte de lait écoresponsable augmentée, bien-être animal pris en compte grâce au partenariat WelFarm conclu pour 2 ans, charte des bonnes pratiques d’élevage de la filière laitière adoptée par tous les éleveurs, etc.

Un dernier mot ?
Nous structurons notre démarche RSE dans un projet selon la même méthodologie que nos projets de recherche. Pour cela, nous nous appuyons sur les objectifs de développement durable (ODD) construits par l’ONU.