Sauvgarder l'article
Identifiez vous, pour sauvegarder cet article et le consulter plus tard !

Communauté urbaine d’Arras : mise en œuvre d’un label social dans les achats


De gauche à droite les signataires de la charte : Bertrand Louchart, président du Conseil de développement du Pays d’Artois, Jean-Marc Devise, président de la CCI Artois, Gabriel Hollander, vice-président de la Chambre des métiers et de l’artisanat Pas-de-Calais, Frédéric Leturque, président de la CUA, Francine Théret, vice-présidente de la Chambre d’agriculture Nord-Pas de Calais, et Gérard Dechy, Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire.
De gauche à droite les signataires de la charte : Bertrand Louchart, président du Conseil de développement du Pays d’Artois, Jean-Marc Devise, président de la CCI Artois, Gabriel Hollander, vice-président de la Chambre des métiers et de l’artisanat Pas-de-Calais, Frédéric Leturque, président de la CUA, Francine Théret, vice-présidente de la Chambre d’agriculture Nord-Pas de Calais, et Gérard Dechy, Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire.

La Communauté urbaine d’Arras (CUA) a organisé conjointement avec l’Apes (Acteurs Pour une Économie Solidaire) un événement régional destiné à mettre en lumière la production locale, utile, solidaire et soutenable (PLUSS) en Hauts-de-France. Cette manifestation s’est tenue à Artois Expo les 18 et 19 novembre derniers et a pris la forme d’un premier salon de la production locale et solidaire, village où étaient présents près une centaine de producteurs régionaux répartis en cinq quartiers : Alimentation, Santé, Mobilité, Energie et Accompagnement de projets.
À cette occasion, Frédéric Leturque, président de la CUA, a signé avec les chambres du territoire (Chambre de commerce et d’Industrie, Chambre d’agriculture, Chambre des métiers et de l’artisanat et Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire, Conseil de développement du Pays d’Artois) une charte des achats socialement responsables pour la mise en place d’un label social de la CUA.
En ouverture du salon, un débat intitulé «L’implantation et le développement de producteurs locaux de qualité : un enjeu pour nos territoires» était animée par Amandine Pinot, cheffe d’édition à La Gazette du Nord-Pas de Calais, avec six entreprises et associations régionales.