Deux acteurs régionaux de la formation unissent leurs forces

ID Formation et Pop School ont décidé de mutualiser leurs activités en faveur de l'inclusion numérique. Leur but est de former les demandeurs d'emploi aux métiers du numérique. L'un s'appuiera sur les forces de l'autre pour aller toujours plus loin.

Deux acteurs régionaux de la formation unissent leurs forces
Deux acteurs régionaux de la formation unissent leurs forces

L’un incarne la robustesse, l’autre l’agilité. C’est ainsi qu’ID Formation et Pop School, deux acteurs régionaux de la formation des demandeurs d’emploi, justifient leur récent mariage.

Créé en 1994, ID Formation se présente comme une référence dans son domaine : l’entreprise compte 122 centres de formation dans huit régions de France (dont 37 dans les Hauts-de-France). Cependant, Eric Faidherbe, son fondateur, reconnaît que les formations numériques manquent à son catalogue.

Pourtant, 80 000 emplois sont à pourvoir dans le numérique en France. Et 15 à 20% de la population avoue avoir des difficultés avec les nouvelles technologies. Ce qui représente 1,2 million de personnes dans les Hauts-de-France.

C’est pourquoi le dirigeant s’est rapproché, il y a près d’un an, de Pop School, labellisé “Grande Ecole du numérique”, pour discuter d’une alliance

Un mariage et non une fusion

Créé en 2015 sous l’impulsion du Gouvernement, cette école forme les personnes éloignées de l’emploi aux métiers du numérique. Implantée dans la région à Lens, Roubaix, Saint-Omer, Valenciennes et Willems, elle est en échange constant avec des entreprises locales, telles que Lyreco, pour connaître les besoins en compétences des employeurs. Tout comme ID Formation, à l’origine lancé pour recourir à l’illettrisme : son ambition est avant tout sociale.

«Il faut casser l’image élitiste des métiers du numérique comme étant réservé aux bac+5. Les nouveaux talents se trouvent là où on ne les attend pas», affirme Pierre Verlyck, directeur de Pop School.

Ce mariage marque le premier rapprochement national entre une Grande Ecole du numérique et un acteur historique de la formation. Alors qu’ID Formation enregistre depuis plus de deux ans une progression annuelle moyenne de 30% de son chiffre d’affaires, Pop School compte sur ce partenariat pour pérenniser ses activités encore toutes jeunes.

ID Formation acquiert alors 51% du capital de Pop school. Pierre Verlyck reste directeur général de l’école, tandis que la présidence sera assurée par le groupe Pop, dirigé par Emmanuel Vandamme.

Reportage réalisé avant le confinement.


Pop, plus qu’une école

Outre son école Pop School, le groupe Pop développe quatre activités complémentaires autour de l’innovation sociale numérique. «Pop up» se destine au design de politiques publiques. «Les assembleurs» est un hub numérique inclusif qui accompagne les opérateurs, forme les médiateurs et anime les réseaux, tandis que le «Pop Café» se veut être un espace convivial autour du numérique.