Electricité en 2020 : une consommation en baisse, mais une production plus verte

Le gestionnaire du réseau de transport d’électricité RTE a dévoilé son bilan d'activité sur l'année 2020. Dans la région, la consommation d'électricité a fatalement augmenté chez les particuliers en raison de crise sanitaire et des confinements engendrés. A l'inverse, la consommation des industriels a baissé. La production d'énergies renouvelables, quant à elle, ne cesse d'augmenter.

Electricité en 2020 : une consommation en baisse, mais une production plus verte
Electricité en 2020 : une consommation en baisse, mais une production plus verte

«Ne pas rajouter de crise à la crise», voilà l'enjeu énoncé par Laurent Cantat-Lampin, délégué RTE Hauts-de-France, lors du bilan d'activité sur l'année 2020.

Chaque année, ce dernier ne manque pas de le faire remarquer : l'observation de la consommation d'électricité des Français est un reflet de leur quotidien. Et forcément, les confinements successifs liés à la crise sanitaire ont eu un impact sur les derniers chiffres.

«La consommation d'électricité a baissé de 3,4% dans la région. C'est une baisse historique dans l'histoire de l'électricité», affirme le délégué régional.

Changements de consommation dûs à la crise sanitaire

Cette baisse s'explique principalement par un ralentissement de l'activité dans le secteur de l'industrie. «Lors du premier confinement, la grande industrie a été impactée, avec une baisse de 7,9% sur la consommation entre 2019 et 2020. La consommation des PMI/PME a baissé de 5%. Tandis que la généralisation du télétravail a engendré une augmentation de consommation de près de 2% chez les particuliers», détaille Laurent Cantat-Lampin.

Malgré la crise, RTE n'a cessé d'être opérationnel et proactif, avec cinq niveaux clients industriels dans la région, trois nouveaux sites de production raccordés au réseau et 30 nouvelles embauches.

La production d'électricité a même atteint son plus haut niveau depuis 2008 avec 55 TWh produits. Une augmentation principalement due à l'augmentation de la production d'énergie renouvelable, avec +30,3% par rapport à 2019 pour l'éolien, et +10 pour les bioénergies. En tout, les énergies renouvelables couvrent aujourd'hui 27% de la consommation régionale.

Les investissements ne sont pas sur pause

Le parc de l'énergie verte est d'ailleurs destiné à grandir. En 2020, les émissions de CO2 liées à la production d'électricité ont baissé de 5% dans la région. L'objectif est d'arriver à zéro émission d'ici 2050. Le processus est en bonne voie puisque aujourd'hui, l'électricité est décarbonée à 93% sur le territoire national.

Pour continuer sur cette lancée, RTE a investi 129 millions d'euros dans l'adaptation du réseau dans les Hauts-de-France l'année dernière. Entre 2020 et 2024, 650 millions d'euros d'investissement sont prévus dans la région.