Le e-commerce, en forme, va-t-il pâtir de l'inflation ?

Au premier trimestre 2022, le e-commerce a continué à croître, sans perdre les gains de la pandémie, fruit d'une transformation des comportements d'achat. L'alimentation, en particulier, est devenue un secteur important. Avec une grande inconnue pour les mois à venir : l'impact de l'inflation sur ces nouvelles pratiques.

Près de la moitié des ventes en ligne sont réalisées via mobile ou tablette. © Alliance
Près de la moitié des ventes en ligne sont réalisées via mobile ou tablette. © Alliance

Retour à une croissance plus habituelle, mais basée sur un niveau haut acquis durant la pandémie. Lors d'une récente conférence de presse, la Fevad, Fédération du e-commerce et de la vente à distance (750 adhérents) , présentait les chiffres du marché au premier trimestre 2022. Au total, sur cette période, il pèse 32,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en croissance de 11,8% par rapport à 2...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


La Gazette Nord-Pas de Calais

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne