Baudelet environnement, lauréat de l’appel à projets pour la requalification de l’ancien site d’Arc international à Bla…

Dans le cadre de l’appel à projets pour la requalification de l’ancien site d’Arc international à Blaringhem, la communauté de communes de Flandre Intérieure, l’Etablissement public foncier Nord - Pas-de-Calais et la Région Hauts-de-France ont sélectionné le projet porté par le groupe Baudelet environnement. A la clé, la création de 70 emplois directs et 30 indirects.

Baudelet environnement, lauréat de l’appel à projets pour la requalification de l’ancien site d’Arc international à Bla…

En 2015, pour faciliter le rachat d’Arc international par le groupe américain PHP, l’Etablissement public foncier Nord - Pas-de-Calais a acquis, en partenariat avec la CCFI et la Région Hauts-de-France, le site de Blaringhem. L’Etat et la Région avaient sollicité l’intervention des collectivités locales (CCFI et CAPSO) et de l’EPF sur ce site pour qu’ils assurent le portage foncier de la zone au titre de l’accompagnement des grands projets économiques d’intérêt régional, voire national.

L’acquisition de cet ensemble immobilier industriel d’un peu plus de 40 hectares, comprenant 14 hectares de bâtiments, pour 26 millions d’euros, était alors l’une des conditions pour que le repreneur américain s’engage. Depuis, le partenariat a permis la gestion de ce site complexe qui se transforme désormais en une nouvelle zone d’activités.

Une composante agroalimentaire

L’Etablissement public foncier Nord - Pas-de-Calais a engagé les travaux de déconstruction de quatre bâtiments pour libérer une emprise sur laquelle la société Trinature va pouvoir développer son outil de production. L’opération des travaux sera intégralement financée par l’EPF, son coût étant estimé à plus de 3,4 M€. La CCFI a, quant à elle, octroyé une subvention de 200 000 € afin de soutenir le projet d’implantation de Trinature, qui conforte le savoir-faire industriel du territoire dans l’agroalimentaire. En vue de la réalisation de cette opération, la CCFI a assuré le pilotage de l’ensemble des chantiers afférents au site de Blaringhem.

En février 2021, en lien avec la CCFI et la Région, l’Etablissement public foncier Nord - Pas-de-Calais a lancé un appel à projets à destination d’entreprises désireuses de s’installer sur le site. L’offre du groupe Baudelet environnement a été retenue, avec une composante agroalimentaire cohérente avec la vocation principale de cette nouvelle zone d’activités. Sur ce volet, le projet prévoit notamment l’installation de serres, de cultures hors sol, mais également l’installation d’une unité de valorisation de bâches plastiques issues de l’industrie agroalimentaire. Une grande partie du site et de ses installations pourra être alimentée grâce à une unité de valorisation énergétique. La mise en place d’un village d’entreprises fait également partie du projet pour ce site. Un projet qui contribuera à la création de 70 emplois directs et 30 indirects : une très bonne nouvelle pour le développement du territoire !

Une démarche de revitalisation économique

Cet objectif est conduit en préservant l’activité agricole identifiée comme une filière prioritaire pour la Flandre-Intérieure. Les politiques d’aménagement menées dans le cadre du PLUI visent en effet à maintenir l'équilibre rural/urbain, en préservant les espaces agricoles et en assurant l’insertion des projets urbains dans leur environnement rural. Le renouvellement urbain, la densification des centres-bourgs et l’intégration paysagère des bâtiments participent dès lors à préserver cet équilibre précieux.

A travers ce projet, la CCFI marque son engagement dans une démarche de revitalisation économique en participant à la requalification d’une ancienne friche industrielle. Elle se réjouit d’ailleurs que le projet retenu allie la requalification paysagère et la qualité architecturale de la réhabilitation des bâtiments, la revalorisation énergétique de matières issues du secteur agroalimentaire, ainsi que le développement d'activités agroalimentaires innovantes. La démarche durable et pourvoyeuse d’emplois du projet porté par le groupe Baudelet environnement est par ailleurs cohérente avec sa volonté de déployer sur le territoire une économie circulaire et un aménagement plus durable, en phase avec sa politique d’engagement dans les transitions, et de concourir ainsi à la mise en œuvre de la troisième révolution industrielle. A suivre…