Etude de l’INSEE

Les dynamiques socio-économique des EPCI

Qu’ils soient ruraux, périurbains ou urbains, les mouvements des établissements publics à caractère intercommunal (EPCI) font l’objet de l’attention des spécialistes des statistiques. Basée sur les chiffres du recensement entre 2013 et 2019, voici leurs résultats et les tendances.

Les territoires urbains restent attractifs. Dans le Nord, 9 habitants sur 10 habitent en ville dont 1 sur 5 dans la métropole lilloise. © Aletheia Press/M.Railane
Les territoires urbains restent attractifs. Dans le Nord, 9 habitants sur 10 habitent en ville dont 1 sur 5 dans la métropole lilloise. © Aletheia Press/M.Railane

La région s’est structurée. Depuis, la loi NOTRe, les Établissements Publics à Caractère Intercommunal (EPCI) sont entrés dans la logique des Schémas départementaux. Depuis deux ans, la région Hauts-de-France et ses 3 789 communes forment un ensemble de 92 EPCI. Avant la loi en 2015, «les Hauts-de-France comptaient ainsi 138 intercommunalités, relèvent les statisticiens de l’INSEE. Les EPCI ...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


La Gazette Nord-Pas de Calais

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne