Les nouveaux commissaires de justice à pied d’œuvre cet été

Issue du rapprochement entre huissiers et commissaires-priseurs judiciaires, la profession de commissaire de justice va naître le 1er juillet prochain. Une réforme qui se veut une source de simplification pour les justiciables.

«80% des huissiers de justice et commissaires-priseurs judiciaires ont validé leur formation passerelle», précise Pascal Thuet, trésorier à la Chambre nationale des commissaires de justice.
«80% des huissiers de justice et commissaires-priseurs judiciaires ont validé leur formation passerelle», précise Pascal Thuet, trésorier à la Chambre nationale des commissaires de justice.

Prévue par la loi Croissance et activité adoptée en 2015 et précisée dans une ordonnance de juin 2016, c’est une nouvelle profession du droit qui va bientôt apparaître dans le paysage juridique français avec le rapprochement des professions dites de l’exécution. À compter du 1er juillet 2022, les 3 700 huissiers de justice et commissaires-priseurs judiciaires français vont en effet rejoindre la pr...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


La Gazette Nord-Pas de Calais

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne