Quels tournants pour l’université de la Côte d’Opale ?

Il en faudra de la volonté à l’équipe dirigeante de l’ULCO pour franchir toutes les barrières qui se dressent devant elle: fusions à répétition, baisse des dotations de l’Etat, restrictions des formations, situation économique délicate pour les entreprises…

« Roger Durand, président de l’Université du Littoral et de la Cote d’Opale (ULCO) ».
« Roger Durand, président de l’Université du Littoral et de la Cote d’Opale (ULCO) ».

Roger Durand, président de l’université du Littoral et de la Côte d’Opale (ULCO).   Précaire : «800 000 euros de subvention d’Etat, 18 postes non déclarés pour le concours 2014», égrène Roger Durand, président de l’ULCO. La rentrée universitaire, c’est la gestion de 7 850 étudiants présents physiquement sur les quatre sites de l’ULCO (Dunkerque, Calais, Boulogne-sur-Mer et Longuenesse), auxqu...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


La Gazette Nord-Pas de Calais

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne