Tribunaux de commerce

Un congrès national suspendu à l’annonce des prochaines réformes

Placé sur le thème «Les tribunaux de commerce, l'excellence française», le congrès national des tribunaux de commerce a été l’occasion de rappeler la position de l’institution représentative des juges consulaires sur les propositions issues des États généraux de la justice. En dépit de l’absence de tout représentant du ministère de la Justice.

Sonia Arrouas, présidente de la Conférence générale des juges consulaires de France.
Sonia Arrouas, présidente de la Conférence générale des juges consulaires de France.

«Notre garde des Sceaux n’a pas pu se déplacer, ni même se faire représenter. C’est bien peu de considération des 3 370 juges du commerce, un camouflet, dirait certains», a déclaré la présidente de la Conférence générale des juges consulaires de France, Sonia Arrouas, en préambule à son allocution d’ouverture du congrès national des tribunaux de commerce, le 25 novembre dernier à Paris. Cet...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


La Gazette Nord-Pas de Calais

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne